Matrix
 
Movie in theatres and TV, on notreCinema
4

Movies and stars images

My cinema
3
Movies release datesNews on movies and starsMovie trailers
3
Classical moviesBio and Filmo of starsHomecinema : blu-ray and DVDWallpapersSeries and TvCoversYour space
9
Download and streamingContests and games
1
My account / Connect 
Matrix

Matrix

 

Directed by ,
in 1998

Give your rating
Movie, images, covers Test DVD News Awards (15) Reviews Streaming VOD tweet


30/06/2013      tweet
Avis Cinéma
jamesbond

[Maitre Ciné]

Suivi par 564 membres
23 amis 2607 avis 

 


a vu en blu-ray le 30/06/2013 Avis :

La première fois que j'ai vu ce film ,ça remonte en 1999 dans les salles obscures sur le grand écran ,aujourd'hui je le revois dans ma vidéothèque en format Blu-Ray.Ce film de science fiction fait partie d'un des dix meilleurs du genre de mon top des films de science fictions.

Entre le monde réel qui est complétement dépassé et qui n'existe plus réellement et le virtuel qui semble être la réalité.

Les Wachowski transpose selon leur propre idées et imagination une version entre Alice aux Pays des merveilles et le Magicien d'Oz avec une incroyable audace de construire à partir de ces deux conte un des meilleurs films de science fiction sur un scénario très complexe mais originale et en béton.Une œuvre solide d'un incroyable don de la mise en scène de manière assez spectaculaire.

La couleur dominante est le vert foncé,très bien distillée d'une manière assez impressionnante.

On s'attache à se nouvel univers avec des personnages comme Neo,Trinity et Morpheus tout comme leur adversaire l'agent Smith interprétés avec brio par Keenut Reeves,Lawrence Fishburn,la très jolie Carrie-Ann Moss et bien entendu Hugo Weaving,un acteur que j'apprécie énormément,il est plein de talents .Ce sont des personnages de fiction sortie tout droit de l'imagination tordue mais très osée avec classe des Wachowski.

Ce film de science fiction a révolutionné à l'époque grâce à ses effets spéciaux et aux images alléchantes visuelles avec des combats inouïes dont les Wachowski se sont inspirés des méthodes des anciens film de Kung Fu et au style de John WOO avec ses Bull-Times .

Un grand film spectaculaire à voir et à revoir absolument ni plus,ni moins un Chef d'œuvre de la science fiction qui inspira Christopher NOLAN pour son Inception (2009) moins bien que ce film révolutionnaire des années 90.
 
06/02/2014      tweet
 
lalou2014

[AmateurDeCiné]

Suivi par 4 membres
1 amis 1 avis 



a réagi le 06/02/2014 Avis :

un des meilleurs film du genre. Keanu Reeves magistral. A voir absolument.
  
21/07/2015      tweet

HaroldHardy

[Cinéfan]

Suivi par 109 membres
87 avis 



a vu à la télé le 00/00/2000 Avis :

Je suis d'accord avec ceux de mes "compères" qui disent qu'à ce jour la trilogie est passée dans le domaine du film culte, pour son histoire en entier, et son scénario et mélange des genres, qui a amené a un même niveau, l'intérêt d'une science fiction nouvelle génération, dopée aux effets spéciaux contrôlés (et au delà de bluffants), ainsi qu'un souci de l'importance de ce qu'en font les personnages et de ce pour quoi ils arrivent à nous solliciter autrement, pour une histoire qu'on a l'impression de déjà connaître, et pourtant nous raconte quelque chose de différent ! Même si certains décalages peuvent choquer, dans la façon de conduire et expliquer l'histoire telle qu'elle va se dérouler (puisque tout est déjà écrit....ou pas ?), et telle qu'elle suit son cours avec les moyens du bord, la réalité de ce monde virtuel qui ne l'est plus, nous rappelle qu'il y a toujours une réalité contre laquelle il faut se battre pour accepter le monde tel qu'il est, ou tel qu'on veut bien faire, pour qu'il soit ce qu'il faudrait qu'il soit. Chacun des volets a son importance, et sûrement pas le même impact sur les différents spectateurs, mais la présence du méchant, super méchant, participe autant à l'attente du "que va t il advenir ?" qu'à l'espoir de le voir dans chacun des volets, pour se dire qu'on va bien le voir se faire dérouiller comme il le mérite. Vraiment un très bon film qui fait flirter science fiction et fantastique
 
30/07/2017      tweet
Avis Cinéma
Djayesse

[Accro au ciné]

Suivi par 84 membres
481 avis 



a vu le film le 30/07/2017 Avis :

Bleu ou rouge ?
Telle est la question essentielle du film.
Le bleu : la valeur sure, pas de souci, un monde connu et éprouvé. La sécurité avant tout.
Le rouge : l'inconnu, l'incertain. Mais surtout : la vérité, le progrès. Avancer.

De cette dichotomie colorée, le monde. D'un côté ceux qui vivent, qui suivent. De l'autre, ceux qui savent, qui ne se laissent pas faire.
Il y a un parallèle politique évident : d'un côté le monde conformiste de droite (bleu), et de l'autre, le monde incertain de gauche, celui de la vérité pas toujours évidente à voir ou a trouver (rouge).
Un peu sommaire comme résumé ? Peut-être. Et pourtant. Si on regarde à l'histoire politique d'après guerre (39-45), ,on s'aperçoit que la majorité des scandales étouffés l'ont été sous des gouvernements de droite. Attention tout de même : l'arrivée d'une gauche au pouvoir n'a pas non plus amené la vérité. Mais les scandales se sont réduits (l'homme étant ce qu'il est, on ne peut pas complètement éliminer cet aspect).

Pourquoi cette digression ?
Depuis la mort de J. F. Kennedy, une théorie n'a cessé de se développer - à tort ou à raison, nous ne sommes pas là pour en débattre - se basant sur un axiome : on nous cache quelque chose. Cette théorie du complot s'est installée et n'a cessé de se développer, surtout avec l'avènement des nouvelles technologies, permettant à chacun un accès immédiat aux images - sans toujours de discernement - et donc à ce qui pourrait être l'information.
Nous y sommes : la manipulation de(s) masses.

Ici, nous atteignons le summum du complot : le monde lui-même n'est qu'illusion. Pas de complot politique étouffé par une oligarchie. Non. La véritable arnaque, c'est que nous vivons dans un monde binaire (0 ou 1), régi par les machines : la Matrice.

Et puis est arrivé Thomas A. Anderson, dit « Neo » (Keanu REEVES). L'Elu. Celui qui doit se battre contre et triompher de la Matrice. En face de lui, des entités physiques générées par cette Matrice, avec en tête Smith (Hugo WEAVING). Un combat à mort - bien entendu - s'engage. Et question combat, on est servi. C'est un déluge de tirs d'armes à feu et de close combat. Un véritable ballet. Et, là encore, à un moment, on arrive à saturation. Les ralentis n'y changent pas grand chose.

Toujours est-il que ce film se suffit à lui-même. Mais, bien entendu, un tel filon ne peut appeler que des suites (deux). Et derrière cette «Matrice», c'est avant tout la liberté individuelle qui est en jeu : peut-on, doit-on tout accepter ? Jusqu'où laisserons-nous la technologie prendre possession de notre vie ?

Près de vingt ans après, Elon Musk pousse un cri d'alarme : l'Intelligence artificielle est le « plus grand danger pour la civilisation humaine ».
Et si finalement, les frères/sœurs Lana WACHOWSKI/Lilly WACHOWSKI avaient eu raison ?

Vous reprendrez bien une petite pilule ?

De quelle couleur ?

 
09/10/2017      tweet
Avis Cinéma
Texas Bronco

[Maitre Ciné]

Suivi par 543 membres
8 amis 1314 avis 



a vu le DVD le 09/10/2017 Avis :

Certes le visuel est impressionnant, les effets spéciaux sont à couper le souffle, les chorégraphies de combats réglées comme du papier à musique mais j'ai l'impression qu'il en est des films mélangeant monde virtuel et monde dit réel comme des films de voyage dans le temps, certaines invraisemblances viennent perturber la bonne compréhension de l'histoire. Histoire que les Wachowski Brothers aiment à rendre complexe à la base.
 
21/10/2017 Nouvel avis     tweet
Avis Cinéma
rosalie210

[Accro au ciné]

Suivi par 306 membres
3 amis 562 avis 

 


a vu le DVD le 20/10/2017 Avis :

J'ai été une inconditionnelle de la saga "Matrix", du moins jusqu'à la sortie du troisième volet qui m'a fait l'effet d'une douche froide, j'aurai l'occasion d'en reparler. Depuis, le temps a passé et c'est avec un regard dessillé que je regarde cette saga.

Bien sûr on ne peut pas ôter son importance à "Matrix": le film a eu un impact considérable et on ne compte plus ceux qui ont pillé ses idées de mise en scène, ses effets spéciaux, son univers. De plus, "Matrix" est un film brillant qui brasse avec bonheur de nombreux thèmes (religieux, philosophiques, littéraires) tout en offrant un spectacle assez grandiose et novateur à l'époque. La volonté de divertir tout en faisant réfléchir étant assez rare, on ne peut que souscrire à la volonté des Wachowski de mélanger les genres, les cultures et les publics et de proposer un cinéma à la fois divertissant et de qualité.

Une des raisons majeure de sa réussite est d'avoir assimilé avec brio la culture populaire asiatique dans ce qu'elle a de meilleur.

Tout d'abord Matrix puise son inspiration et ses effets visuels dans le cinéma de Hong-Kong: kung-fu, scènes d'action filmées comme des ballets millimétrés et "personnages portemanteaux", élégants, hiératiques, marmoréens. Keanu Reeves est l'acteur parfait pour le rôle de Néo car il cumule toutes les qualités requises pour ce type de rôle et en plus il est issu d'une double culture américano-chinoise qui jette un pont entre ces deux civilisations.

Ensuite, "Matrix" tire sa substance des manga et anime japonais. Toutes les scènes qui décomposent les mouvements au ralenti ressemblent à des planches de shonen manga. Et "Ghost in the shell" de Mamoru Oshii est une référence revendiquée par les Wachowski. Les héros de "Matrix" ne sont pas en effet pleinement humains. Du fait qu'ils ont été cultivés et nourris par des machines dont ils se sont libérés, du fait qu'ils peuvent néanmoins se brancher sur elles et se projeter à leur guise dans un univers virtuel numérique ils sont comparables à des cyborgs ce qui explique leur relative "inhumanité".

Néanmoins il y a plus de "Shell" que de "Ghost" dans "Matrix". C'est d'ailleurs la grande différence avec la première saga de "Star Wars" qui en dépit de son univers SF restait à hauteur d'homme (nombreuses scènes conviviales, l'interprétation chaleureuse et pleine d'humour d'Harrison Ford etc.) L'anime de "Ghost in the shell" bénéficiait d'un thème musical sublime qui retournait les tripes et suffisait à lui seul à donner une âme à l'histoire. Ici tout est froid et aseptisé tout comme d'ailleurs le tout aussi brillant mais un peu vain "Inception" de Christopher Nolan, visiblement très inspiré par "Matrix".
 





Legals© 2000-2017 Links   Google+