Movie in theatres and TV, on notreCinema
Movies and stars images

My cinema
2
Movies release datesNews on movies and starsMovie trailersClassical moviesBio and Filmo of starsHomecinema : blu-ray and DVDWallpapersSeries and TvCoversYour spaceDownload and streamingContests and games
1
My account / Connect 


buddy icon aj

Niveau : Cinéfan

Suivi par 92 membres

0 amis45 avis

Mon cinéma Perso & Tops Films vus Séries Quiz Blog Carte  Home cinéma
Vidéothèque Amis Favoris Statistiques  tweet

   Envoyer un message lui envoyer un message



Filtrer les critiques par note :      Que les news Que les critiques
29/06/2017 : Avis ajouté -  Lu 244 fois    

K.O.  

C'est quoi le titre ? Chaos ? ou KO ?
Parce que KO je le suis encore 3 heures après avoir vu ce film super bien fait, cette histoire très bien écrite et menée, haletante, avec un Lafitte vraiment excellent en mec odieux et somme toute malheureux.

On ressort estomaqué, interrogatif. Lynch est dépassé sur le plan de l'intrigue.

Pour démêler le vrai du faux dans ce jeu de miroirs il faut vraiment savoir ce qui se passe dans la vraie vie .... et encore, c'est aléatoire. Plusieurs lectures sont possibles et c'est excitant

A voir et revoir, pour vérifier.
image de K.O.
Vu le 28/06/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


29/06/2017 : Avis ajouté -  Lu 1554 fois    

Cherchez la femme  

Excellente comédie sur un sujet scabreux par les temps qui courent la religion, l'intolérance, la radicalisation, les étrangers, l'intégration, l'égalité des sexes...

Intrigue banale : Amours contrariés . Un garçon des beaux quartiers aime une fille de la cité. Tous deux sortent diplômés de science Po et veulent partir en stage à l'ONU. Mais ils cachent leurs projets à leurs familles respectives. Lui parce qu'il sait sa mère traditionaliste au point d'avoir arrangé une autre union et elle parce que le chef de famille est absent. Il rentre de voyage d'ailleurs le soir même....

Situation originale : tous deux sont des immigrés, lui avec des parents exilés politiques iraniens, militants engagés et elle nord africaine, orpheline de père et mère, c'est son frère aîné qui est devenu chef de famille mais qui revient musulman intégriste d'un stage au Yemen et il prétend désormais régenter et convertir "radicalement" frère et soeur cadets.
Il va séquestrer la récalcitrante et chasser le prétendant. Que faire ?

un stratagème pour se voir, contourner l'interdit fraternel et préparer l'évasion de la séquestrée :l'amoureux se déguise en musulmane prosélytique et se couvre du voile intégral.

Complication: le frère tombe amoureux fou de ce travesti qu'il veut contraindre au mariage....

C'est parti pour une bonne heure de scènes cocasses, de poursuites, de cache- cache, de répliques savoureuses de drôlerie et d'intelligence qui sous une apparente légèreté livrent de belles explications, tordent le cou à l’obscurantisme et aux préjugés, révèlent la beauté des vrais textes et dénoncent leur dévoiement idéologique.

Une recette pour un remède : " on ne voit bien qu'avec le Cœur" (dans tous les sens du terme)

C'est très bien interprété, avec de bons seconds rôles bien étudiés et significatifs.

un grand bravo à la réalisatrice ( mais j'ai peur pour elle : certains ne pardonnent pas l'intelligence et l'humour. Surtout aux femmes )

Je mettrais 4,5 et le diffuserais dans les écoles
image de Cherchez la femme
Vu le 28/06/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


06/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 723 fois    

Django  

Tout le monde connait Django Reinhardt et sa musique, le jazz qualifié "manouche" dont ce film nous fait amplement profiter mais nous fait découvrir une autre facette de compositeur que pour ma part j'ignorais. Ce requiem est de toute beauté et rend un hommage poignant à toutes ces victimes persécutées de l'holocauste que furent les tziganes, toujours mal vus de nos jours. Le film est émouvant et l'art de conteur d'histoire d'Etienne Comar, au plus près des êtres humains est plaisant, comme la reconstitution d'époque. On ne s'ennuie pas car l'on s'attache à tous les personnages, on tremble pour eux. Reda KATEB est excellent, le personnage de sa mère est pittoresque,celui de sa maîtresse plus conventionnel sur le plan des sentiments mais bien interprété.L'interprétation musicale est exceptionnelle. A retrouver au festival Django à Fontainebleau en juillet 2017 ....
image de Django
Vu le 06/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


10/04/2017 : Avis ajouté -  Lu 958 fois    

L'autre côté de l'espoir  

Différents films, différentes histoires mais toujours le même thème : l'interaction entre un individu qui se distingue des autres par son comportement, ou sa couleur de peau ou sa nationalité, le rend "étrange(r)" et la société, celle des gens qui vont se mettre en quatre pour l'aider à se soustraire à celle des autres, les racistes ou les tenants de la loi, de la normalité. La situation de ce réfugié de guerre, son long et périlleux et hasardeux périple jusqu'à ce pays si éloigné du sien, par la distance, le climat, la langue, ne peuvent que nous émouvoir; nous suivons ses efforts pour se faire une place , gagner sa vie, échapper aux nazis, retrouver sa sœur égarée en route, proie de ceux qui exploitent les migrants mais j'ai trouvé ce film un peu laborieux ; mon attention s'est dispersée entre les vicissitudes du restaurateur et du réfugié, je me suis surprise à m'ennuyer par moments; même si l'humanisme de Kaurismaki me touche profondément,comme l'originalité des personnages bine campés, je préfère de loin Le HAVRE, plus homogène. Heureusement que les musiciens sont toujours là !
image de L'autre côté de l'espoir
Vu le 04/04/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


09/04/2017 : Avis ajouté -  Lu 938 fois    

Corporate  

Un valeureux salarié placardisé, poussé à la démission par sa hiérarchie aux ordres du grand patron finit par se défenestrer au boulot déclenchant une enquête menée par une irréductible inspectrice du travail qui va inquiéter tous les échelons hiérarchiques et particulièrement celle qui avait été embauchée, "killeuse" réputée pour mener à bien la réduction d'effectifs et l'élimination des maillons récalcitrants ou faibles.
Ce film offre la description sans concession de l'univers des grands groupes, du management mortifère, des pressions exercées pour enterrer les "affaires" évacuer les responsables en leur offrant de nouveaux et lucratifs postes ailleurs, une vision idyllique de l'inspection du travail telle qu'elle devrait toujours être exercée (si elle en avait les moyens et les pouvoirs) et le portrait d'une responsable ressources humaines qui sous le coup de la peur des conséquences et du poids de sa responsabilité veut soulager sa conscience et rétablir la vérité.
Sujet rarement traité au cinéma, qui l'est de façon très didactique, un peu trop peut être. On est loin d'un Ken Loach. Mais Honnête à tous points de vue. Excellent Lambert WILSON
PS / le harcèlement moral, ça existe aussi dans la fonction publique, sans l'inspection du travail pour enquêter et inquiéter l'administration .....
image de Corporate
Vu le 08/04/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


29/03/2017 : Avis ajouté -  Lu 1144 fois    

Sage femme  

Une sage sage-femme retrouve après des années de séparation et un drame familial une autre femme qui l'est beaucoup moins. Rencontres assez détonantes qui verront s'épanouir entre elle une improbable entente et une vraie tendresse sur fond de fin de carrière forcée pour l'une via la réforme hospitalière libérale , fin de vie programmée pour l'autre affectée d'une tumeur au cerveau menaçante. Le film offre de beaux portraits de femmes vieillissantes certes mais pas encore finies pour peu que le hasard des rencontres s'en m^le.
La générosité et l'humanité sont à l'honneur.
Catherine DENEUVE est particulièrement brillante dans ce registre de femme fantasque, fragile, exposée, émouvante, Catherine FROT égale à elle même rend réellement palpable son évolution personnelle progressive. Plaisir de retrouver Mylène DEMONGEOT. Les rôles masculins, nuancés, ne manquent pas d'intérêt non plus.
Et pensons à défendre les services publics de santé de proximité !
image de Sage femme
Vu le 29/03/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


25/03/2017 : Avis ajouté -  Lu 2900 fois    

The Lost City of Z  

Très beau film qui rappelle un peu la forêt d'éméraude de Boorman tant l'intérêt porté à la civilisation autochtone est prégnant. On parvient à partager l’envoûtement de cet homme, son obstination à prouver qu'il a raison contre tous ceux qui le méprisent, le snobent, le persécutent.
C'est un film intelligent, juste psychologiquement, les personnages sont intéressants, parfaitement dépeints jusqu'à l'admirable et au combien touchante "Penelope" qu'incarne Sienna Miller. La distribution et l'interprétation sont excellentes.
Un film de belle dimension, esthétiquement et humainement, très bien réalisé.
J'ai beaucoup aimé le parallèle entre la "sauvagerie" de la jungle et celle des tranchées. On peut s'interroger sur la signification du mot "civilisation "

Et quand on voit les dégâts occasionnés par nos explorations outre-mers depuis la nuit des temps
le pillage et les destructions que les peuples indigènes et leur environnement ont de ce fait subis et subissent encore, on ne peut qu'espérer qu'il existe quelque part d'autres cités perdues, inconnues, ignorées. Une planète peut être....

image de The Lost City of Z
Vu le 21/03/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


19/03/2017 : Avis ajouté -  Lu 1170 fois    

Patients  

Beaucoup de sensibilité et d'humour pour traiter d'un sujet difficile qui peut paraître rebutant à certains mais ce film est intelligent et s'adresse justement à notre humanité sans inspirer de pitié. On vit avec les personnages, partage leur quotidien de l'hospitalisation de la rééducation , accompagne leurs efforts, leurs espoirs, leurs joies et leurs peines. Aucun pathos, l'humour désarme nos serrements de gorge. Excellente interprétation, chacun (e) est bien dans son rôle sans en faire trop et nous fait parfaitement ressentir la réalité de cette situation de handicap, y réfléchir. Après tout l'accident est au coin de notre quotidien et il faudra bien faire face, comme eux.
Très réussi vraiment , du "grand" corps malade !
image de Patients
Vu le 16/03/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


26/02/2017 : Avis ajouté -  Lu 1253 fois    

Elle  

je l'ai vu lors de sa sortie et je n'en n'ai pas gardé un souvenir impérissable , simplement d'un bon film bien conduit, très bien interprété,ce qui le sauve et explique peut être l'engouement au long des cérémonies. Une histoire un peu "cousue de fil blanc". Très dans l'air du temps peut être par sa prétendue profondeur et pertinence.
image de Elle
Vu le 26/02/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


05/02/2017 : Avis ajouté -  Lu 1528 fois    

Il a déja tes yeux  

Comédie ironique qui réserve de bons moments en démontant drôlement quelques clichés sur la place des blancs et des noirs dans la société sans aller très loin. c'est une version nouvelle de "lorsqu'un enfant parait " certes amusante ; elle s'arrête au premier anniversaire d'un adorable bébé Mais on ne peut s'empêcher de dépasser cet âge. Comment sera vue cette situation lorsqu'il ira à l'école, sera confronté aux autres enfants.....
mais on passe un bon moment parce que c'est bien conduit, bien interprété, sympathique. L'épisode final à l'hôpital est "too much " et aurait gagné à plus de sobriété
image de Il a déja tes yeux
Vu le 02/02/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


05/02/2017 : Avis ajouté -  Lu 1593 fois    

Tempête de sable  

On quitte ce film révolté contre le sort fait aux femmes et aux filles dans cette communauté rétrograde si l'on se réfère aux coutumes pré-islamiques des bédouins.
Faut-il voir dans le regard noir de la petite sœur la promesse d'une future révolte plus aboutie quand le carcan familial et sociétal a trop vite étouffé celle de l’aînée qu'on aurait aimée plus combative ?
On sent toutefois qu'elle va se jouer assez aisément de ce mari falot ébahi de sa "bonne"fortune ....
Ce film est-il une dénonciation ou un simple constat de la part de la réalisatrice ? qui est-elle vraiment ? A suivre ...

Finalement c'est une tragédie cornélienne sans grandiloquence, sobre, âpre, sans effets inutiles, dans un décor tout aussi aride et impitoyable que les mentalités.

image de Tempête de sable
Vu le 05/02/2017   Tous les avis     tweet  
1 vote  Voter
      


11/12/2016 : Avis ajouté -  Lu 1684 fois    

Mademoiselle  

SUPERBE, ÉPOUSTOUFLANT, totale maîtrise dans la réalisation, la conduite du récit, la direction d'acteurs, le rendu esthétique, les mouvements de caméra, les décors.

La construction en chapitres créé un suspens constant, on va de surprise en surprise, de découverte en découverte, c'est génial.

Tel est pris qui croyait prendre dans ce vaudeville coréen transfiguré par le contexte politique et social - Japon/Corée, maîtres/servantes- érotique, pervers, par la passion charnelle, la revanche sociale et sexiste.

Cette plongée vertigineuse dans les affres du désir, de la machination, de la domination mais aussi des sentiments garde une prodigieuse élégance, une quasi innocence même dans les scènes les plus osées.

Et surprenant dans ce cinéma : de l'humour , noir bien sûr, mais réjouissant.





image de Mademoiselle
Vu le 09/12/2016   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


21/11/2016 : Avis ajouté -  Lu 1710 fois    

Les Cowboys  

La disparition conjecturelle d'une jeune fille bouleverse le destin de sa famille, traumatisant durablement ses parents jusqu'à briser leur couple,et meurtrit le frère cadet. On apprend assez vite qu'elle fréquentait un jeune musulman. Son père fou de douleur la piste furieusement entraînant son fils au delà des frontières des années durant.
Film épique, intelligent, questionneur surtout à notre époque et dans le contexte actuel de diabolisation de la religion musulmane, très pudique, nullement moralisateur. Thomas Bidegain nous fait accompagner cette histoire, ne nous assène aucune vérité,aucune morale. Il dépeint des êtres humains, leurs comportements sans porter aucun jugement.

Le souffle des grands westerns pour un film finalement très intimiste, avec une fin énigmatique. Son humanité le rend bouleversant.

Pour un premier film de cet homme dont on connaissait déjà le talent de scénariste, c'est une immense réussite à laquelle l'excellence de l'interprétation dans une partition souvent difficile, toute en nuances, contribue largement.
image de Les Cowboys
Vu le 21/11/2016   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


11/11/2016 : Avis ajouté -  Lu 1631 fois    

Moi, Daniel Blake  

L'humain d'abord ! et Ken Loach n'en finit pas de nous décrire une société cruelle où la personne n'existe plus que comme une immatriculation, n'a plus le droit à la parole, se heurte à des murs d'incommunicabilité, d'incompréhension, où le pauvre, le démuni, le malade, le vieux n'ont plus de place. Et ne croyez surtout pas qu'il exagère, nous sommes confrontés aux mêmes situations à des degrés variables.
La dureté de cette peinture est atténuée par des pointes de solidarité, d'humour, d'amitié, entre démunis, entre exclus qui doivent avoir recours à des expédients pour survivre.
Toujours aussi efficace, toujours aussi pertinent, toujours aussi incisif Ken Loach nous serre le coeur avec encore une fois des interprètes incroyables criants de justesse, de vérité, une vérité que son cinéma transcende.
image de Moi, Daniel Blake
Vu le 04/11/2016   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


28/10/2016 : Avis ajouté -  Lu 1554 fois    

Le Ciel attendra  

Film utile car instructif quant au mécanisme de l'embrigadement et de la décérébralisation des adolescents déboussolés. Assez terrifiant tant cela semble facile pour ces maitres en manipulation d'arriver à leur fin. Oui le remède c'est l'information, le temoignage des repentis, des revenus de l'illusion , mais c'est aussi proposer aux jeunes générations un autre monde à leur portée immédiate,où la propagande stigmatisant une société inhumaine, mercantile,égoïste,sclérosée, désespérante n'aurait plus de prise puisque la société serait devenue pacifique, solidaire, fraternelle, partageuse, respectueuse des gens et de la planète, juste. Un monde où ils puissent s'investir généreusement. Il y a tellement à faire, à nos portes-même !
Ils voient à longueur de journée des images horribles, recoivent des informations terribles qui leur font douter de l'espèce humaine et de l'avenir puisque celui que nous leur proposons, préparons n'est guère séduisant et nos comportements face à la misère et aux malheurs des gens très discutables.

Alors, bien qu'imparfait,un peu confus, bizarrement monté, parfois trop didactique ce film est indispensable, même s'il est insuffisant puisque centré seulement sur deux filles, de deux milieux familiaux différents, un couple mixte franco maghrébin et un couple divorcé, aimées de parents peut être un peu trop confiants dans l'efficience de leurs capacités éducatives et pas assez vigilants. On attrape les filles par les sentiments, et les garçons ?

La drague des recruteurs et des pervers sur un internet en accès libre, non surveillé, non gendarmé peut prospérer encore longtemps. La dénonciation en est salutaire.
image de Le Ciel attendra
Vu le 24/10/2016   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


28/10/2016 : Avis ajouté -  Lu 1601 fois    

L'Odyssée  

Un peu decevant quand même j'attendais de plus belles images,surtout sous-marines ; seul l'Antarctique vaut le coup.
Quant à l'histoire le recit en est très linéaire, convenu, banal. Heureusement qu'il y a cet antagonisme passager entre le fils préféré (qui disparait en plus tragiquement) et le père mégalo et égoiste, tardivement converti à l'écologie et à la défense de la planète sinon cela aurait été passablement ennuyeux. Un peu reader digest !
Enfin il y a l'interprétation irréprochable de justesse et de sensibilité par tous ces excellents comédiens et l'incarnation crédible par Lambert Wilson.
image de L'Odyssée
Vu le 23/10/2016   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


27/10/2016 : Avis ajouté -  Lu 1509 fois    

Juste la fin du monde  

Film éprouvant, dur ; huis clos familial exaspérant tant la souffrance et l'incommunicabilité habitent tous les personnages de cette famille de taiseux qui ne s'exprime que dans la fureur et le sarcasme. La seule gentille qui veuille parler, braver le silence , est bègue. C'est la bru, une pièce rapportée qui espère en ce beau frère, sensible, qu'elle n'a jamais vu, trouver enfin un confident sinon un interlocuteur. Mais lui porte son propre fardeau, seul, comme les autres. A chacun son refuge : la mère dans la cuisine, le maquillage et l'extravagance, le frère dans son travail,la rancoeur et l'agressivité, la soeur dans son sous sol à dessiner, la bru dans le silence, le héros dans la fuite. Sa visite apportait l'espoir d'un changement, la dernière chance d'apaisement, de normalité. Tous ont finalement dit ce qu'ils avaient sur le coeur, mais pas lui. Atmosphère lourde, violente, parfaitement rendue. Ce film vous retourne les sangs, vous serre la gorge.
Je ne l'ai pas vraiment "aimé" mais j'en admire la facture, l'interprétation, excellente. DOLAN est un maitre !
image de Juste la fin du monde
Vu le 23/10/2016   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


10/10/2016 : Avis ajouté -  Lu 1378 fois    

Aquarius  

Plus de 2 heures et pourtant on ne s'ennuie pas car ce film c'est comme un livre : on plonge dans l'existence de cette femme, de ce qui a fait son bonheur et son malheur dans le passé et maintenant dans le présent, on compatit mais sans jamais la prendre en pitié car c'est une "résistante" face à la maladie, à l'âge, à l'évolution de sa famille, de son environnement, de la société. Oui elle est magnifique dans ses excès même. Quant à l'interprête elle vous subjugue... J'aurais voulu que le film continue pour ne pas quitter cette histoire.Certes il n'est pas parfait mais l'intérêt pour les personnages, l'histoire l'emporte.

Quand on pense que ce film a vu en représailles sa diffusion entravée au Brésil pour ce qu'il dévoile des "pratiques" en vigueur on ne peut que plaindre ce pays, refléchir aux conditions d evolution et de transformation de notre propre environnement socio-économique et sur ses acteurs.
image de Aquarius
Vu le 03/10/2016   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


13/09/2015 : Avis ajouté -  Lu 106 fois    

Dheepan - L'homme qui n'aimait pas la guerre  

je le soustitrerais plutôt " DHEEPAN ou l'autre jungle " parce que le trio tamoul va découvrir en fin de compte, en France terre d'accueil, des conditions de vie difficiles, dangereuses qui ne cédent en rien à celles qu'ils croyaient laisser derrière eux. Ce film a été primé à Cannes par des jurés visionnaires si l'on se réfère au contexte actuel de l'exode massif de réfugiés vers l'Europe et l'on comprendra que l'Angleterre ait leur faveur...
C'est un film fort,brutal, tant par le sujet, que par son traitement, quasi documentaire par moment et toujours intéressant pour peu qu'on soit un peu curieux des gens et de ce qui se passe en société. Jacques AUDIARD ne fait aucune concession dans l'illustration de la violence et colle parfaitement à son sujet. Très bon casting et belle interprétation avec une mention spéciale pour les interprétes féminines et pour Vincent ROUTTIERS. Ils jouent juste. Excellente musique.
image de Dheepan - L'homme qui n'aimait pas la guerre
Vu le 07/09/2015   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


17/08/2015 : Avis ajouté -  Lu 253 fois    

Coup de chaud  

J'ai beaucoup aimé ce film qui dépeint avec justesse par petites touches implacables une communauté rurale aux prises avec les difficultés quotidiennes : le dur travail de la terre, les aléas climatiques, les rivalités et l'avidité des exploitants, durs à la tâche et âpres aux gains, les fins de mois difficiles, la lacheté coutumière, les frustrations, l'irresponsabilité coupable des adultes et des institutions, la cruelle méchanceté des "enfants", bref La violence dans tous ses aspects jusqu'au manque d'amour.

Bon débarras n'est ce pas, il meurt ce débile et le train-train peut reprendre. qui l'a tué on s'en fiche presque puisqu'il devait mourir. Ce n'est d'ailleurs pas le sujet du film.
Triste épilogue mais ce pauvre garçon avait-il sa place sur terre ? il dérangeait tout le monde, ses proches sauf sa mère peut être, ses voisins surement quel que soit leur âge . Il n'aurait pas du naitre sinon pour servir d'exutoire à ce qu'il y a de méchant dans les hommes et de bouc emissaire bien utile pour couvrir leurs méfaits. Ce film nous offre un terrifiant sujet de reflexion : et nous qu'aurions nous fait ? Comment le proteger sans l'enfermer ? Quelle psychiatrie lui offrir ?
Excellente distribution des rôles, très bonne réalisation.
image de Coup de chaud
Vu le 14/08/2015   Tous les avis     tweet  
 Voter
      








Legals© 2000-2017 Links   Google+

Jurassic World Jurassic World
Jurassic World
télécharger Sex tape en streaming
Sex tape
télécharger Frozen en streaming
Frozen
Star Wars : The Force Awakens Star Wars : The Force Awakens
Star Wars : The Force Awakens
La La Land La La Land
La La Land
Justice League Justice League
Justice League
Guardians of the Galaxy Vol. 2 Guardians of the Galaxy Vol. 2
Guardians of the Galaxy Vol. 2
Alien Covenant Alien Covenant
Alien Covenant
Transformers: The Last Knight Transformers: The Last Knight
Transformers: The Last Knight