Movie in theatres and TV, on notreCinema
10

Movies and stars images

My cinema
4
Movies release datesNews on movies and starsMovie trailers
1
Classical moviesBio and Filmo of starsHomecinema : blu-ray and DVDWallpapersSeries and TvCoversYour space
1
Download and streamingContests and games
2
My account / Connect 
Rechercher une série ou un téléfilm : Tous

Virginie LEDOYEN héroïne d'une série


Virginie LEDOYEN sera l'héroïne d'une nouvelle série qui débute ce soir sur TF1, adaptée du roman éponyme d'Harlan COBEN "Juste un regard". C'est la deuxième adaptation d'un de ses romans par TF1 après "Une chance de trop". Guillaume CANET avait lui aussi adapté un bouquin de COBEN avec l'excellent "Ne le dis à personne" pour le cinéma.
L'actrice sera entourée de Thierry NEUVIC, d'Arthur JUGNOT, Thierry FREMONT ou Mathilde BISSON.
Virginie LEDOYEN

"Juste un regard", jeudi 15 juin, à 21 h, sur TF1


Virginie LEDOYEN héroïne d'une série
 Lu 12364 fois - Lien Virginie LEDOYEN héroïne d'une série
- Date 15/06/2017 
News de : carre 63
     tweet  

Fiches mises à jour
  Forum TV 
Ces jours ci à la TV Voir +  Ajouter
TV  Les Misérables
Les Misérables

20h55 - Cherie 25
25/06

TV  La Colère du volcan
La Colère du volcan

20h55 - Hd1
25/06

TV  Lagardère
Lagardère

21h00 - C8
25/06

TV  L'Homme bicentenaire
L'Homme bicentenaire

22h25 - Rtl9
25/06

Les oiseaux rares  
Très bonne série des années 1969- A voir au moins une fois dans sa vie - On passe de bons moments.

Je voudrais savoir si cette série est commercialisée - plusieurs épisodes-DVD en vente ?

Merci à vous si quelqu'un peut me répondre à ce sujet.
image de Les oiseaux rares
 Lu 323 fois       


Mayday Dangers dans le ciel ou Air Crash  
Une série qui s’adresse aux amateurs d’émotions fortes et de films catastrophe avec une différence de taille : < ON EST DANS LA REALITE , PLUS DANS LA FICTION >

Ce n’est pas tout à fait éxact , le but est d’expliquer et comprendre les circonstances des catastrophes aériennes .

Après la seconde guerre mondiale et les progrés énormes accomplis , Dès les années 50 l’aviation commerciale à réaction prend son essor .Le premier avion à réaction est le< Dehavilland Comet >qui va etre frappé de décompression brutale à haute altitude entrainant plusieurs catastrophes qui vont etre fatales au Comet < Dimanche 10 Janvier 1954 Vol BOAC 781 >mais aussi permettre de mieux comprendre les éffets et les conséquences de la préssurisaton et pouvoir concevoir des avions adaptés pour éviter de nouveaux accidents .

Au fil des années le transport aérien s’intensifie .En 1970 apparait un géant qui va etre pendant 37 ans le plus gros appareil commercial < Le BOEING 747 >. Le dimanche 27 Mars 1977 à TENERIFE dans Les Iles CANARIES a lieu ce qui est toujours < LA PLUS GRANDE CATASTROPHE appelée CRASH DU SIECLE > .Dans des conditions très particulières , un ensemble d’évenements vont entrainer la collision de 2 géants ( L’un décollant pendant que l’autre perdu dans le brouillard et remontant la piste à contresens le tout alors que les 2 controleurs aériens aveugles en raison de la mauvaise visibilité ne pourront empecher LE DRAME . Des échanges radios incompris ou mal compris feront croire à l’avion qui décolle et à l’empressement du commandant de bord que la piste est libre ) Bilan 583 Morts .

Le DOUGLAS DC-10 apparait en 1971 et il va etre responsable de 2 accidents tres graves du à la mauvaise conception de la porte de soute . Malgrés l’avertissement du fabriquant de cette porte considérant qu’il faut la modifier . DOUGLAS mettra malgrés tout l’avion en service sans rien changer.En 1972 < le VOL 96 d’AMERICAIN AIRLINES > se termine MIRACULEUSEMENT après la décompression explosive que produit la porte en s’arrachant en plein vol > Tout juste gouvernable en jouant sur la puissance des moteurs les pilotes vont sauver la machine et ses passagers .

Après enquete et des modifications à apporter à l’appareil pour éviter une nouvelle rupture , 2 ans plus tard le 3 Mars 1974 < Le vol 981 de Turkish Airlines reliant Paris-Orly à Londres > va etre victime du meme accident mais cette fois , l’avion est ingouvernable car tous les circuits hydrauliques sont détruits et l’avion s’écrase en foret d’Ermenonville sans aucun survivants ( 346 morts) . Après enquete il s’avere que malgres les recommandations rien n’a été changé C’EST LE PLUS GRAND SCANDALE DU TRANSPORT AERIEN qui va etre FATAL à LA FIRME DOUGLAS qui ne s’en relevera jamais et finira absorbée par BOEING

Le vol < Alaska Airlines 261 du 31 Janvier 2000 > est un autre exemple de négligence du à un manque d’entretient par mesure d’économie . Un Douglas MD83 est en difficulté avec ses commandes de vol qui ont un point dur . Durant tout le vol le pilote va s’acharner en forçant sur les commandes à tenter de faire disparaitre ce point dur . Ce qu’il ignore c’est que la commande est en train de céder ,plus il insiste , plus elle s’afflaiblit et soudain le contre-écrou qui seul maintenait la commande de la queue de l’appareil en place s’arrache . Instantanément tout est désolidarisé et c’est le plongeon à la verticale sans aucun espoir de redresser l’avion qui va percuter la mer tuant tout le monde . Dans un cas comme celui là ,on comprend mal pourquoi le pilote a tant insisté alors que la sagesse commandait de reposer l’avion au plus vite . Et tout cela est venu car par souci d’économie ,la vis qui commandait la queue devait etre graissée tous les 600 heures mais cette intervention entrainant une immobilisation plus l’emploi d’un matériel adapté pour travailler à hauteur , elle fut trop négligée ce qui entraina ( manque de graisse , grippage ,arrachement ) et bien sur en plein vol cela ne pardonne pas .

Autre accident qui a mis au prise < La compagnie LAUDA AIR et L’AVIONNEUR BOEING > Le 26 Mai 1991 < Le VOL LAUDA AIR 004 > ( un BOEING 767) en montée a soudain un réacteur qui passe en reverse c'est-à-dire que SUBITEMENT LES PILOTES COMPLETEMENT PRIS AU DEPOURVU , dans une situation < QUI NE DOIT JAMAIS SE PRODUIRE > se trouvent avec un réacteur qui pousse et l’autre qui inverse son flux de poussée ce qui entraine INEVITABLEMENT LA PERTE DE CONTROLE DE L’AVION .

Mais LE MEILLEUR DANS L’HISTOIRE , c’est que BOEING a cherché UNE ECHAPPATOIRE < Pretextant que des tests avaient été éffectués prouvant qu’il était possible de controler l’avion voir meme de le poser , qu’une procédure avait également été établie pour < REGLER CETTE DIFFICULTEE SI JAMAIS ELLE SURVENAIT EN PLEIN VOL …………………………………§§§§§§§§§ !!!!!!!!!!??????????????????????? BEN VOYONS POURQUOI PAS PUISQUE C’EST BOEING IL PEUT INVENTER N’IMPORTE QUOI POUR NE PAS PERDRE LA FACE ………….. !!! >

La Vérité c’est que LAUDA a tenu bon face à BOEING , qu’il a été a SEATTLE aux ETATS UNIS chez BOEING et que < TOUS LES TESTS EFFECTUES CHEZ BOEING SUR SIMULATEUR N’ONT JAMAIS PERMIS DE SAUVER L’AVION > .
Autrement dit < NIKI LAUDA A DEMONTRE QUE LA CAUSE DE L’ACCIDENT ETAIT DU A UN DEFAUT DE CONCEPTION DU DISPOSITIF QUI INVERSE LES REACTEURS . >

Depuis les sécurités qui assurent < LA NON –REVERSE > ont été modifié sur TOUS LES REACTEURS DU MONDE CAR C’EST INENVISAGEABLE SOUS PEINE DE DETRUIRE L’AVION ET TOUS SES OCCUPANTS >

Voilà quelques exemples de sujets qui m’ont particulièrement intérèssés . Mais il y en a beaucoup ( l’accident du CONCORDE au départ de Roissy le 25 Juillet 2000, L’ AIRBUS d’AIR FRANCE vol AF447 Rio – Paris 1er Juin 2009 etc ….) La liste est longue .
Il n’y a pas que des CRASH . Il ya aussi des vols qui se terminent parfois miraculeusement avec des avions en panne de pétrole qui réussissent à se poser en planant < CE N’EST PAS UN PLANEUR UN AVION DE LIGNE …….. !!!! > et pour réussir pareil exploit , il faut beaucoup de chance et de maitrise . Vol 236 Air Transat Vol 143 Air Canada , Vol 1549 US Airways : Le miracle de L’Hudson 15 Janvier 2009 ( Theme du film Sully avec TOM HANKS réalisé par CLINT EASTWOOD )- Vol 110 TACA ,attérrissage miraculeux en plané sur une digue sans aucune victime ni dommage avec un bi-réacteur BOEING 737

C’est une série très intéressante qui mérite d’etre connue car ce que l’on y découvre est PARFOIS STUPEFIANT et d’autres fois SCANDALEUX voir ECOEURANT .

Je disais au début que cette série s’adressait aux amateurs d’émotions fortes ou de films catastrophes . Ce n’est pas vraiment le cas , car ce sont des émissions relatant de VERITABLES CATASTROPHES AERIENNES OU SOUVENT TOUS LES PASSAGERS ONT PERI DANS DES CONDITIONS TELLES QU’ILS ONT VECU L’ENFER AVEC AUCUNE CHANCE D’EN RECHAPPER .
J’aime les avions mais j’avoue qu’en regardant ces documentaires qui me permettent de comprendre et découvrir certains faits passés , il arrive que certaines situations soient difficiles et me donnent un sentiment de peur rétroactive EN PENSANT A CES MALHEUREUX PIEGES QUI NE POUVAIENT PLUS QUE PRIER JUSQU'A L’INSTANT FATAL .

Désolé si mon avis est si long mais pour expliquer ce que l’on y decouvre cela me paraissait indispensable .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mayday_:_Alerte_maximum

image de Mayday Dangers dans le ciel ou Air Crash
 Lu 811 fois       


Silences d'Etat  
Téléfilm sur les affaires d’état, la raison d’état, la lâcheté d’état… Bref un téléfilm comme on en a vu tant, bourré d’incohérences, d’invraisemblances (même si un certain François de Grossouvre s’est réellement suicidé du temps de Mitterand), de banalités, et truffé de dialogues bidons, couverts par une musique cache-misère horripilante à l’Élysée! Tous les acteurs font honnêtement leur boulot dans une absence totale de direction et seule la mise en scène se place au-dessus de la moyenne. Bon pour soirée désœuvrée lors d’une campagne politique.
image de Silences d'Etat
 Lu 815 fois       


Nord et Sud (2004)  
Dans les années 1850, Margaret Hale et sa famille quittent Helstone pour s’installer à Milton où son père, homme d’église en rupture d’institution, compte trouver un emploi de professeur. Elle va alors y rencontrer John Thornton, patron de manufacture et exactement le contraire de l’idée qu’elle se faisait du prince charmant, ce d’autant plus que le contact avec une certaine réalité ouvrière va l’amener à développer une certaine idée de justice sociale…Les cœurs vont bien évidemment suivre des élans imprévus, les choses vont évidemment sentimentalement tourner en paradoxe et cela ne peut – naturellement – se terminer que d’une seule façon. Après quand-même pas mal de complications parfois improbables.

Belle adaptation du plus célèbre roman d’Elizabeth Gaskell, une des – très – nombreuses femmes écrivains et artistes dans cette Angleterre Géorgienne et Victorienne pourtant décrite – manifestement à tort – comme « misogyne », roman à la fois sentimental et social qui comporte une dimension religieuse qui est cependant moins présente dans la série.

Belle mise en scène, excellentes reconstitutions historiques, décors soigneusement et pertinemment choisis (Notamment l’église de Hambleden, aperçue au tout début et à la fin de la série, comme un paradis perdu, dans différentes manufactures comme les Dalton Mills de Keightley, dans le Yorkshire…), très beau, authentique jeu des acteurs, de la belle et touchante Daniela Denby-Ashe (Un peu plumpy comme une Kielbasa Wiejska et aussi appétissante), qui crève l’écran et de Richard Armitage (Qui manifestement a très bien su profiter de sa formation théâtrale à la RADA) en particulier, il va sans dire. Mais aussi de tous les autres. Très belle musique de Martin Phipps, musique qui sait ne pas être grandiloquente et qui accompagne notamment à merveille l’émouvante dernière scène…Jeu qui aurait pu sombrer dans le misérabilisme et la facilité sentimentale mais qui, dans l’ensemble, parvient à éviter ces écueils, ce qui rend la série d’autant plus intéressante, en plus de l’excellente reconstitution de l’époque. La question sociale qui sous-tend l’ensemble des péripéties est évoquée avec force et justesse, mais sans manichéisme ni dramaturgie excessive, comme ce peut être trop souvent le cas. L’histoire d’amour est à la fois touchante et réaliste, sans en faire des tonnes là aussi. Avec un premier baiser très tardif, à la fois chaste, passionné, émouvant et plein de promesses, en bref très anglais. Tout le film est joué et réalisé dans la bonne mesure. Beaux dialogues dans un bel anglais d’avant, conformément au roman d’origine, lequel utilisait aussi des parlers locaux, avec un parfum si délicieux d’accent bien rocailleux du Nord de l’Angleterre, roboratif comme une Kidney pie. En bref, rien à jeter. Ce film littéraire sait bien nous montrer ce que fut cette Angleterre d’alors, avec ses défauts, mais aussi ses bien belles choses. On pourrait reprocher au film et à l’histoire – qui comporte pas mal de péripéties et de rebondissements - de mélanger un peu tout et n’importe quoi, à savoir les conditions de vie des ouvriers, une histoire d’amour impossible et improbable, certaines méfiances envers certains milieux culturels ou religieux à l’époque…ce qui est vrai mais le roman d’origine est un peu construit de cette manière, ce qui peut être une force et une faiblesse en même temps. Toujours est-il qu’il est dans l’ensemble bien retranscrit, surtout sur les personnages et leur psychologie, avec parfois quelques inévitables coupes et adaptations dans son déroulement d’intrigue.

La BBC s’est taillée une réputation d’excellence de ses adaptations littéraires – adaptations parfois faites avec des bouts de ficelle – et elle est ici bien à la hauteur de cette réputation.
Un très beau moment.



image de Nord et Sud (2004)
 Lu 1097 fois       


Les dents de la mort  
Au début on s'attend à voir un sous produits de Jaws, il n'en est rien. Il s'agit ici plutôt d'une histoire de gangsters, le requin n'étant qu'un obstacle au bon déroulement de leur objectif. Manque un peu de pêche par moments et est assez téléphoné mais pour un téléfilm il se laisse voir.
image de Les dents de la mort
 Lu 1256 fois       


Rats 2 - L'invasion finale  
Un cran en dessous du premier "Rats", mais cependant axé sur un suspense intense.

Jörg Lühdorff remet ça avec ce deuxième volet, moins réaliste, comprendre moins ancré dans ce qui pourrait correspondre à notre quotidien, ce qui dessert assez fortement l'effet d'identification très présent dans son prédécesseur. Aussi, le réalisateur compense par un scénario bourré de scènes d'action et de suspense captivant. On ne perds donc pas au change, ne laissant aucune place aux temps morts. Les effets spéciaux sont encore très réussis, bien que certaines scènes soient moins réussies que d'autres, mais de façon presque indiscernable.

On retrouve les acteurs auxquels on s'était attachés dans le premier, mais les premiers rôles changent et c'est cette fois Christian Kahrmann et la charmante Daniela Preuß qui sont cette fois à l'honneur. Les deux comédiens font ce qu'il faut pour entraîner derrière eux le reste du casting et aucune faute de gout n'est à déplorer de ce coté là.

Si "Rats 2" n'est pas aussi réussi que le premier, il n'en est vraiment pas loin, l'action et le suspense entièrement fictionnels compensant le manque de réalisme. On passe donc un très bon moment devant ce téléfilm très distractif.
image de Rats 2 - L'invasion finale
 Lu 1013 fois       


L'Histoire de l'aviation  
Passionné d’aviation et de ses héros depuis mon enfance , ayant aussi fortement ressenti ce qui se dégage des images d’archives lorsqu’en complément de ces images le commentaire les sublimes par la précision des mots , le ton de la diction et les musiques et éffets sonores .J’ai été émerveillé et le suis toujours par la travail qu’a accompli < DANIEL COSTELLE > . Je ne suis pas seul à ressentir pareils éffets , et les commentaires d’autres personnes qui ont vu ou découvert cet ensemble de 7 émissions retraçant < L’HISTOIRE DE L’AVIATION > que j’ai consulté par ailleurs < SONT TOUS UNANIMES > .

En matières de documents d’archive j’en ai vu énormément car ces assemblages d’images VRAIES m’ont toujours parlé depuis que je les ai découverts . < LES GRANDES BATAILLES > s’étaient déjà imprègnées profondément en moi . Mais découvrant ensuite le travail de < COSTELLE > sur l’ AVIATION , completé par CES COMMENTAIRES PERSONNELS , cela allait cette fois bien au-delà .

Les images d’archives parlent , encore faut-il que < L’ENSEMBLE SONORE QUI LES ACCOMPAGNE LEUR DONNE VIE > et de ce point de vue < COSTELLE EST UN MAITRE > .

C’est pour cette raison que j’ai crée les fiches qui ont rapport avec < CE GENIE DE L’AUDIOVISUELLE ET DE LA MISE EN SCENE > . De nombreux documetaires éxistes , mais peut etre parceque je suis difficile , j’en trouve peu qui me passionnent autant que les siens . Encore que lorsque je dis les siens , c’est surtout ceux qu’il a crée dans le passé car sans dire qu’il sont moins intéressants , depuis qu’il a cessé de commenter SES ŒUVRES , personne n’a été en mesure de l’ égaler ET DE LEUR DONNER LA VALEUR QU’ELLES AURAIENT DUES AVOIR SI ELLES AVAIENT ETE AGREMENTEES PAR SA VOIX.

JE RENDS HOMMAGE A CE MAITRE QUI NE M’A JAMAIS DEçU ET DONT LA PASSION CAR C’EST SON MOTEUR A TANT FAIT POUR NOUS APPRENDRE ET DECOUVRIR CE QUE BEAUCOUP N’IMAGINENT PAS .

UN GRAND MONSIEUR

< DANIEL COSTELLE >
image de L'Histoire de l'aviation
 Lu 1170 fois       


Rats - L'invasion commence  
On connait le soin dont les allemands sont capables lorsqu'il s'agit de leurs productions télévisuelles. Ce film en est un bon exemple.

Jörg Lühdorff est un habitué de ce genre de productions. S'étant essayé au cinéma à deux reprises, c'est surtout à la télévision qu'il consacrera l'essentiel de sa courte carrière de réalisateur (il est aussi scénariste). Courte oui, mais avec des téléfilms de ce genre. Oh, pas d'une irrémédiable originalité mais aux pouvoirs distractifs assumés. Un scénario d'une crédibilité correcte, capable de vous plongée au cœur d'une intrigue qui vous donne le frisson, et pour peu que vous soyez musophobe, comprendre que vous ne supportez pas la vue des rongeurs de tous poils, les siens (de rongeurs) vous feront dresser les vôtres (de poils!) sur les bras.

Il choisit pour ce faire un casting puisé dans le haut du panier des acteurs de télévision allemands. Son Dabrock est incarné par un Ralph Herforth parfait de charisme pour ce rôle de sauveur de l'humanité malgré lui et son héroïne, Anne Cathrin Buhtz, est d'une justesse et d'une beauté peu communes. Tous deux s'évertueront à faire passer ce téléfilm de bien agréable façon, aidés par une distribution efficace et plaisante.

Si "Rats, l'invasion commence" n'est pas un chef d'oeuvre de télévision, il est parfait pour vous faire passer un bon moment de distraction télévisuelle aux effets spéciaux discrets mais réussis. Le sieur Lühdorff retentera l'expérience trois ans plus tard avec "Rats 2: l'invasion finale" où l'on retrouvera les mêmes acteurs principaux... Mais c'est une autre critique!
image de Rats - L'invasion commence
 Lu 1624 fois       


Logan's War : La colère du tueur  
je crois que le film aurait été nettement mieux sans les apparitions (sans intérêt pour l'histoire) de Chuck Norris qui se balade toujours avec un mug à la main.
Le scénario est plutôt pas mal mais le rythme est assez lent avec des passages qui n'auraient pas dû être conservés au montage.
Bref, assez moyen à beaucoup de points de vues.
Pas mal mais pas génial du tout.
image de Logan's War : La colère du tueur
 Lu 1362 fois       







Legals© 2000-2017 Links   Google+

Jurassic World Jurassic World
Jurassic World
télécharger Sex tape en streaming
Sex tape
télécharger Frozen en streaming
Frozen
Star Wars : The Force Awakens Star Wars : The Force Awakens
Star Wars : The Force Awakens
La La Land La La Land
La La Land
Justice League Justice League
Justice League
Guardians of the Galaxy Vol. 2 Guardians of the Galaxy Vol. 2
Guardians of the Galaxy Vol. 2
Alien Covenant Alien Covenant
Alien Covenant
Transformers: The Last Knight Transformers: The Last Knight
Transformers: The Last Knight