Climax
 
Movie in theatres and TV, on notreCinema
8

The Movies encyclopedia

My cinema
10
Movies release datesMovie trailersClassical moviesBio and Filmo of starsHomecinema : blu-ray and DVDWallpapersSeries and TvCoversYour space
4
Download and streaming
My account / Connect   
search
Climax

Climaxnote

 

Directed by
in 2018

Give your rating
Movie, images, covers News Reviews Buy tweet

  • <<
  • 1
  • >>

09/21/2018      partager tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Followed by 154 members
14 amis 2175 avis 



suivre
note note has seen the movie in a theater on the 09/21/2018 Rating : note
Le film a été présenté à la quinzaine des réalisateurs 2018 à Cannes dans 4 catégories et il a obtenu le Prix Art et Essai – CICAE. Dans ce film on est dans le domaine de la danse.
Le film se déroule en 1996, après un premier casting pour les danseurs où chacun y va de ses impressions et de ses pulsions, une répétition met en branle le groupe de danseurs, puis la soirée va continuer dans une salle des fêtes où l’on ne trouve que le groupe de danseur et l’enfant d’une des danseuses qui a le malheur de se trouver là. Sur une table se trouve une collation et de la sangria et la fête commence ...
La soirée va prendre un mauvais tour avec une sangria plombée au LSD ou tout autres drogues et la soirée va se terminer en sucette et avec beaucoup de violence. Gaspar Noé, le réalisateur s’en donne à cœur joie en pensant faire le film de l’année, voir du siècle et il demande même aux danseurs improvisés acteurs d’improviser à tout va. Il y a des longueurs inimaginables, de la pellicule que l’on peut estimer gâchée et le film de 1h35 semble durer trois heures, pourtant il a des critiques dithyrambiques de la part de la presse et certains spectateurs, certaine scènes sont tournées à l’envers, les images sont inversées et certainement cela a une signification en partant du principe que faire de l’art et essai, cela ne doit pas être simple, mais entre simple et simpliste il y a un monde. Bref je suis resté jusqu’à la fin du film en me pinçant un peu et je déconseille ce film.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
10/07/2018      partager tweet

sabgaga

[Cinévore]

Followed by 83 members
201 avis 



suivre
note note has seen the movie in a theater on the 09/28/2018 Rating : note
Je ne connais Gaspar Noé que de nom, mais ma curiosité a pris le dessus et j'ai sauté le pas pour voir "Climax".
Présenté à la "Quinzaine des Réalisateurs" du dernier festival de Cannes, il a pourtant fait l’humanité.
Ça ne sera pas mon cas. En effet, ce film est une expérience intense, extrême, épuisante et oppressante… J'en suis sortie avec une énorme migraine et des nausées interminables !
"Climax" nous plonge au cœur d’un very bad trip sous LSD qui vire à l’insupportable et à l’indigeste. Tantôt hypnotique, tantôt électrisant, tantôt oppressant, c'est un bal des horreurs stylisé. Oui il est là le point positif du film, la photographie, les couleurs et les chorégraphies sont sublimes !
Sofia Boutella y est exceptionnelle et se donne à 200%. Je suis véritablement devenue fan <3
Vous l'aurez compris, ce film n'est pas à mettre devant tous les yeux. Gaspar Noé on aime ou on aime pas et pour l'instant, je n'aime vraiment pas :(
 
01/25/2019      partager tweet
Avis Cinéma
drugspider

[Cinévore]

Followed by 131 members
539 avis 

facebook 


suivre
note has seen in blu-ray on the 01/24/2019 Rating : note
Encore une nouvelle claque visuelle signée Gaspard Noé, un nouvel exercice de style de l'enfant terrible du cinéma hexagonal. Climax reste un ovni complètement dingue qui prend un malin plaisir à nous secouer dans tous les sens. Niveau scénario, certes, ça tient sur un post-it : la soirée d’une troupe de jeunes danseurs vire au cauchemar quand ils se rendent compte que de la drogue a été mélangée à leur sangria. Certains y verront une métaphore de notre société, où l’unité et le vivre ensemble seraient comme une illusion. Les symboles sont d’ailleurs nombreux (drapeau français dans un coin de la pièce, diversité de la troupe ...). Le synopsis officiel, lui, fait dans le mystique : « naître et mourir sont des expériences extraordinaires. Vivre est un plaisir fugitif. ». Ça ne nous avance pas beaucoup mais en peu de mots ça résume assez bien l’impression qu’on garde de Climax, qui est avant tout une expérience ciné assez incroyable, à la fois euphorique et éprouvante.

Le film s’ouvre sur une séquence de danse collective absolument jouissive, tournée en un seul plan séquence avec une caméra qui se balade tranquillement entre le sol et les airs. S’ensuivent des discussions assez plates et crues tournant principalement autour du sexe, puis la tension monte au fur et à mesure que la drogue fait son effet. Extase, paranoïa et violence font leur apparition dans une Bande originale electro, Dance found du tonnerre.

Grâce à la mise en scène et la superbe photo de Benoit Debie, on rentre nous aussi dans une sorte d’état d’hypnose. La caméra, de plus en plus furtive, s’insinue dans tous les coins du bâtiment sans interruption et finit par nous renverser littéralement. Il faut aussi saluer le travail des acteurs, pour la plupart amateurs, qui livrent des performances physiques assez inouïes. Sofia Boutella tire son épingle du jeu, grâce notamment à une séquence de possession mémorable. Le film peut paraître un peu long pour ce qu’il a à dire, un peu prétentieux et aux effets parfois artificiels mais il constitue un vrai plaisir de cinéma pour ceux qui se prennent au jeu ;-)
 
  • <<
  • 1
  • >>





Legals© 2000-2019 Links