Jigsaw
 
Movie in theatres and TV, on notreCinema
4

L'encyclopédie du cinéma

My cinemaMovies release datesNews on movies and starsMovie trailersClassical moviesBio and Filmo of starsHomecinema : blu-ray and DVDWallpapersSeries and TvCoversYour spaceDownload and streamingContests and games
My account / Connect 
Jigsaw

Jigsaw

 

Directed by ,
in 2017

Give your rating
Movie, images, covers Reviews Buy tweet

  • <<
  • 1
  • >>

01/11/2017      tweet

kikillian

[Cinéfan]

Suivi par 12 membres
4 avis 



a vu en avant-première le 31/10/2017 Avis :

Film bien réussi, le suspense est bien présent comme dans les autres films Saw. Bref, ce film est à voir. Très bon film !

vu au Méga CGR
 
07/11/2017      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 149 membres
14 amis 2074 avis 



a vu le film au cinéma le 07/11/2017 Avis :

Ce film est le huitième opus de la saga Saw débutée en 2005. Le film a été annoncé en 2010 dans le film « Insidious ».
Quelqu’un se sauve et passe à travers des barrages de police, il a l’air très déterminé et il entre dans une espèce d’usine désaffectée et se précipite vers la terrasse, il saisit une espèce de télécommande scotchée à une poutre et il veut l’utiliser, mais la police arrive et il est mis en joue, il a beau affirmer que s’il n’appuie pas sur la télécommande des personnes vont mourir, mais les policiers sont intraitables et le détective Halloran qui dirige l’opération arrive, mais le forcené veut appuyer sur la télécommande et alors tous font feu sur l’objet qu’il tient dans la main comme sur l’individu d’ailleurs, celui ci est mal en point car un policier a tiré dans la poitrine au lieu d’éviter les organes vitaux. Quelque part on ne sait où un chronomètre entame son compte à rebours. Dans un hangar quelque part 5 personnes qui étaient étourdies reprennent conscience, on va trouver 2 femmes et 3 hommes, ils sont menottés et ils ont sur la tête une espèce de seau avec une ouverture pour les yeux des longues chaines les relient chacun au mur d’en face où on trouve des scies circulaires en saillie, une fois que les personnes ont repris leur esprit, on leur annonce qu’ils sont coupables de crimes et que tous devront impérativement confesser leur faute, alors les scies circulaires se mettent à tourner et les chaines se tendent entrainant les captifs vers une mort certaines et douloureuses ...
C’est le huitième épisode d’une longue saga qui a certes ses adeptes, quand on a pas suivi, on ne connait pas forcément le sujet et les personnages clé. On va dire tout de même que cet épisode se suffit à lui même. On va trouver des individus qui ont quelque chose à se reprocher, mais qui sont passés entre les mailles de la justice, un peu comme dans « Dix petits nègres » d’Agatha Christie, mais là s’arrête la comparaison, on leur réserve un sort plus terrifiant que les supplices moyenâgeux et bien sûr le spectateur que nous sommes n’est pas épargné par le spectacle que cela entraîne. Ceux qui sont des fans des films hémoglobines et les groupies de la viande hachée vont en avoir pour leur compte. On va tout de même avouer que c’est bien fait et que la distribution est correcte et que les trucages nous font froid dans le dos. On va dire que ce genre de film a ses spectateurs et je ne peux pas dire que j’en fasse partie. A part les images terrifiantes sorties d’une imagination débridée, ça manque totalement de subtilité et franchement sans essayer d’influencer quiconque, il vaut mieux en arrêter là, il y a certainement mieux à faire.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
10/11/2017      tweet
Avis Cinéma
Alol7

[SuperCinéphil]

Suivi par 71 membres
8 amis 662 avis 



a vu le film au cinéma le 06/11/2017 Avis :

Etant très fan de la saga Saw, c’est à la fois entre excitation et inquiétude que je vois cet énième volet faire surface après plus de cinq ans après, marquant le retour de l’homme au puzzle. Sous un autre nom, le film se montre avant tout jouissif tant la nostalgique est grande de retrouver cette ambiance et cette musique qui lui sont propre. Mais n’est-ce pas là aussi un piège pour faire du réchauffer ? Arrivera-t-il à proposer de la nouveauté après autant d’années d’absence ?

Le premier tiers du film peut déjà presque nous faire grimacer : le premier jeu ressemble fortement au premier jeu de parcours de Saw 5. La scène, ensuite, des seringues rappelleront aussi aux vieux opus. On constatera que le film se présente exactement de la même manière que les anciens volets (une succession de jeux de tortures au sein d’un même parcours et une enquête policière derrière où tout se réunira vers la fin). A dire comme ça, oui ça a l’air bien trop simple mais le film arrivera à nous surprendre au fur et à mesure de l’intrigue. Au fil du film, de sacrées révélations font vraiment faire frémir. Lorsque Logan et Eleanor se retrouvent dans un lieu bien particulier, ce volet se réveillé enfin et commence véritablement à capter notre curiosité. Et puis tout simplement : quel plaisir de retrouver John Kramer dans ce nouvel opus !!! La moral de Saw est respectée et j’ai été d’ailleurs assez surpris qu’elle a été particulièrement appuyée ici (« avouez vos péchés », « confessez-vous », « je parle au nom des morts », « choisir entre le bien et le mal »). Si des gens osent encore dire que Saw est de la torture gratuite, c’est de la très grosse mauvaise foi ou sont sourds. Dans les précédents opus, la justice et le mérite de vivre était l’idée majeure de cette saga et ici elle a été totalement préservée. Devant certaines scènes fortes à la fin du film (la scène avec John Kramer et la scène finale par exemple), je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir des frissons et de décrocher un sourire. (Oui parce que j’accorde beaucoup de l’importance à la justice, la vraie ; la valeur d’une seconde chance ; et surtout je ne tolère pas non plus la méchanceté gratuite et volontaire). La scène du jeu du fusil est classique dans son idée mais c’est toujours aussi bon. C’est l’une des raisons pour laquelle la scène finale est excellente mais il n’y a pas que ça. Comme tout twist final de Saw, c’est la fameuse cascade à révélations. Là où toutes les pièces du puzzle se réunissent pour ne faire qu’un grand morceau. Si d’un côté, on peut légèrement reprocher à un peu trop de similitudes au final du premier Saw (je n’en dis pas plus), on reste tout de même et encore bluffé par le finish. Arrivé le générique, on ne peut qu’encore s’exclamer de l’ingéniosité de l’écriture. Parce que ce n’est pas aussi simple et facile comme je l’ai résumé en une phrase au début de ma critique. Tous les volets se résument de la sorte mais on finit toujours par être surpris.

Bon au final, j’ai parlé que du scénario mais c’est son principal atout. Le reste, il faut l’avouer : c’est un peu du réchauffé. Les jeux commencent un peu à se ressembler (comme je l’ai dit plus haut avec les premiers jeux) et pas vraiment de nouveautés dans ce domaine. Peut-être le jeu avec la moto se démarque un peu mais j’aurais aimé voir un peu plus ce qui se passe dedans (avoir une meilleure prise de vue par exemple), c’est dommage. C’est gore sans plus et sans grande surprise mais on a de bons plans parfois (le plan de l’homme avec la tête coupée à l’autopsie et la dernière image gore du film).

Enfin, un petit détail mais qui m’a tout de même plu : la mascotte de Saw (la poupée) très bien mise en valeur aussi dans ce retour : de bons plans avec elle et une allure plus effrayante (ses yeux rouges plus illuminés).

Jigsaw est donc un bon (petit) retour en force de la saga Saw avec, je pense, un gros parfum de nostalgie de revivre l’ambiance qui a parcouru cette grande saga. Un peu réchauffé oui c’est vrai mais un volet encore très ingénieux dans son scénario. On est bluffé, on tombe sur le charme, on ne peut pas bouder certaines impressions de déjà-vu par-ci par-là. Les fans apprécieront sûrement ; et pour les autres, il y aura un peu d’avis mitigés. Ceux qui en avaient déjà marre de la saga et qui se lassent, peut-être qu’il ne vaut mieux pas le visionner. Ma question maintenant c’est : Est-ce que Jigsaw sera le premier volet d’une nouvelle saga comme le premier volet de Saw a été le premier opus de Saw ?

Bonus : Hannah Emily Anderson est une actrice vraiment très jolie à regarder.
 
13/11/2017      tweet
Avis Cinéma
xilefz

[Guru Expert]

Suivi par 753 membres
67 amis 2213 avis 

       


a vu le film au cinéma le 12/11/2017 Avis :

Une bonne suite dans la lignée des précédents malgré quelques pièges qui auraient pu être mieux élaborer et certains aspects plus développé, mais surtout mettre en lumière quand l'action du film se passe. À découvrir

vu au Cineplex Ste-Foy
 
19/01/2018      tweet

6-21-3-11

[Cinéfan]

Suivi par 79 membres
160 avis 



a vu le film le 19/01/2018 Avis :

mouai a l'ouest rien de nouveau, 8 films pour raconter toujours la même chose,une seule d'ailleurs...
 
21/02/2018      tweet
Avis Cinéma
drugspider

[Cinévore]

Suivi par 128 membres
497 avis 

 


a vu en blu-ray le 20/02/2018 Avis :

Saw est une franchise débutée en 2005 qui racontait l’histoire des victimes de l’homme au puzzle. John Kramer, incarné par Tobin Bell choisissait en effet des personnes qui avaient des choses à se reprocher et les mettaient face à leurs propres choix dans des jeux violents et sadiques, mais qui laissaient toujours place à la rédemption. Les premiers volets étaient très réussis de par leurs liens et leurs psychologies. Les suivants se contentaient souvent d’être une boucherie. Pourtant depuis le début, il était convenu qu’il y aurait huit épisodes, d’où l’étonnement de découvrir que Saw 7 s’intitulait Chapitre Final. Mais Jigsaw, le huitième volet a bien fait son apparition et était très attendu. Si le sadisme est toujours là, il ne semble être qu’un recyclage des opus précédents. Jigsaw a perdu tout ce qui faisait sa force, c’est-à-dire son intellect, pour ne garder que sa dégénérescence visuelle.

Bref, peut être parce que j'ai mis trop d’espoir dans le retour de la saga, Jigsaw reste une véritable suite trop inutile encore une fois mais en pire. Que ce soit dans la conception de pièges trop peu nombreux et loin d’être originaux que dans son scénario bourré d’incohérences, ce huitième film aurait certainement pu être bien meilleur si James Wan et Leigh Whannel, les créateurs de la franchise s’étaient un peu plus impliqué dans sa conception. Mais non, Jigsaw restera qu’un épisode de plus qui n’apporte franchement rien de plus à à la saga et qui sera certainement rapidement oublié en emportant avec lui l’envie de voir la franchise se prolonger encore plus si c’est pour nous offrir des épisodes aussi inutiles.

Si Jigsaw peut être vu sans rien connaître de la saga, il sera tout de même préférable de les découvrir dans l’ordre pour commencer par le meilleur ;-)
 
  • <<
  • 1
  • >>





Legals© 2000-2018 Links   Google+