Movie in theatres and TV, on notreCinema
10

Donnez votre TOP 2017

My cinema
4
Movies release datesNews on movies and starsMovie trailersClassical moviesBio and Filmo of starsHomecinema : blu-ray and DVDWallpapersSeries and TvCoversYour spaceDownload and streamingContests and games
3
My account / Connect 


buddy icon rickylef

Niveau : Cinéphil

Suivi par 123 membres

9 amis759 avis








  eric.lefevre.908

Mon cinéma Perso & Tops Films vus Séries Quiz Blog Carte  Home cinéma
Vidéothèque Amis Favoris Statistiques  tweet

  
12 amis
Envoyer un message lui envoyer un message





Filtrer les critiques par note :      Que les news Que les critiques
08/12/2017 : Avis ajouté -  Lu 135 fois    

Dans la vallée d'Elah  

Film vraiment chiant à suivre.

J'avais été plus que séduit par "Collision", je me réjouissais donc de ce nouveau film de Paul Haggis. Hélas, si le premier proposait un spectacle original et divertissant, le second s'étale sur deux heures pour ne rien dire, du moins rien d'intéressant. Haggis semble osciller entre l'hommage aux soldats en Irak et la dénonciation des magouilles tues par l'armée. Mais jamais il ne prend position nette et précise, ne faisant que balader ses personnages dans un non sens incompréhensible et finalement pas exceptionnel pour deux sous. C'est quoi le message? Il faudrait peut-être revoir le film pour le comprendre mais désolé, pour moi un fois suffit.

Reste la performance toujours acceptable des acteurs principaux, un Tommy Lee Jones vieillissant mais toujours aussi charismatique aux cotés d'une Charlize Theron délicieuse en fliquette qui doit jouer des coudes pour s'imposer dans une brigade de crétins sexistes à peine crédibles. Sans oublier Susan Sarandon, très effacée malgré tout, mais qui crève l'écran quand elle apparaît.

Donc voilà comment on passe d'un quasi chef d'oeuvre à un film consternant de lieu commun et d'idées déjà exploitées ailleurs et mieux que ça. "Dans la vallée d'Elah" n'a vraiment pas grand chose pour lui, malgré une distribution alléchante et un postulat de départ intéressant.
image de Dans la vallée d'Elah
Vu le 08/12/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


06/12/2017 : Avis ajouté -  Lu 118 fois    

La Faille  

Un thriller original malgré une structure très classique.

Gregory Hoblit nous plonge dans ce thriller avec ses meilleures armes: une histoire peu banale, des personnages très forts et une narration d'une fluidité efficace. L'histoire pourtant n'est pas nouvelle (un homme trompé tue sa femme et tâche d'échapper à la justice) mais, et tout est dans le titre, il faut trouver la faille, aussi bien le spectateur que les protagonistes. Je vous l'accorde, on sent venir le dénouement à des kilomètres, mais c'est tellement bien joué.

... Par un duo d'acteurs improbables, un Ryan Gosling à peine sorti de l'anonymat et qui nous offre un personnage aussi détestable que puisse être un avocat arriviste et surtout un Anthony Hopkins dont le charisme crève une fois de plus l'écran, le rôle de psychopathe lui allant comme un gant.

"La faille" n'a rien d'un chef d'oeuvre, trop de scènes convenues, de passages prévisibles, ce qui est assez gênant pour un thriller, mais il mérite qu'on s'y attarde ne serait-ce que pour l'affrontement Gosling/Hopkins assez succulent.
image de La Faille
Vu le 06/12/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


05/12/2017 : Avis ajouté -  Lu 155 fois    

Taken 3  

Une trilogie réussie à mon sens

D'aucun diront que les productions Besson sont ceci ou sont cela, toujours les mêmes, exagérées, etc, etc... Besson a au moins compris quelque chose, c'est le sens du mot "divertissement". Il le prouve une fois de plus avec ce troisième volet, lui aussi réalisé par Olivier Megaton. On retrouve la même équipe à peu de chose près, qui nous fait la même chose, dans le bon sens du terme et on passe près de deux heures de suspense et d'action savamment dosés.

Liam Neeson aura prouvé qu'il a sa place au panthéon des héros d'action aux cotés des Stallone, Schwarzenegger et autre Jason Statham. Il est crédible dans toute la saga et fait à peu près tout le boulot sur les trois films. Y a lui, sa fille, son ex femme et ses trois collègues de la sécurité, puis à chaque fois un méchant qui semble ne pas savoir à qui il s'adresse. Maggie Grace et Famke Jansen sont encore ici secondaires mais très efficaces de soutient. N'omettons cependant pas le personnage joué par Forest Whitaker, très convaincant aussi, un acteur que j'ai toujours plaisir à retrouver.

Même si "Taken 3" a tendance à loucher sur "Le Fugitif", il termine cette trilogie en beauté, gardant une cohérence avec les autres films. Le film d'action dans toute sa splendeur, une saga que je conseille.
image de Taken 3
Vu le 05/12/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


02/12/2017 : Avis ajouté -  Lu 189 fois    

Taken 2  

Suite tout à fait honorable où l'on retrouve bien évidemment les protagonistes principaux du premier.

Olivier Megaton remplace Pierre Morel à la réalisation et on garde le reste de l'équipe pour ce deuxième volet à l'histoire originale donnant suite directe au précédent. Le schémas est sensiblement le même, enlèvement et bastons à chaque scène à un rythme effréné dans la parfaite tradition des productions Besson.

Liam Neeson partage cette fois son film avec Famke Jansen mais surtout avec Maggie Grace. Plus en tout cas que dans le premier. Les méchants sont de super méchants et ils sont joués par un casting très impliqué.

Pour ce deuxième épisode des aventures de Bryan Mills, on replonge dans un film d'action très énervé et en parfaite adéquation avec son prédécesseur. Moi, j'adore.
image de Taken 2
Vu le 02/12/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


01/12/2017 : Avis ajouté -  Lu 228 fois    

Sex and the city - Le Film  

Film absolument détestable...

En plus d'être producteur et scénariste sur la série, c'est Michael Patrick King qui se charge de l'adaptation au cinéma de cette série télévisée dont je ne connais rien d'ailleurs. Malgré tout, je me suis évertué à jeter un œil sur ce film et finalement j'aurai peut-être du m'abstenir. Je me suis ennuyé à mourir avec une histoire peu intéressante, des personnages vulgaires et sans profondeur et un manque d'humour évident, la scène la plus "drôle" étant sensée être celle où Charlotte attrape la diarrhée au Mexique! J'ai connu plus hilarant comme gag!

Les acteurs semblent pourtant beaucoup s'amuser a contrario, et les quatre actrices principales sont assez rayonnantes. Mais cela ne suffira pas pour faire de cette adaptation un film convaincant. En tout cas, ça ne me donne pas envie de voir le deuxième...

Assez déçu de cette insipide production où viennent se perdre Sarah Jessica Parker et Kim Catrall qui valent bien mieux que cet étalage "m'as tu vu" vulgaire et sans intérêt.
image de Sex and the city - Le Film
Vu le 01/12/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


01/12/2017 : Avis ajouté -  Lu 199 fois    

Taken  

"Taken" est à l'image des productions Besson: énervé et plein de baston.

C'est Pierre Morel qui réalise. L'homme avait déjà fait sensation en étant coupable d'un "Banlieue 13" qui n'avait pas laissé indifférent quatre ans auparavant. Même si on ne peut pas dire que l'homme à beaucoup briller par la suite, ce "Taken" ouvre une trilogie qui devrait s'auréoler de gloire grâce à une action omniprésente, malgré une intrigue pas très nouvelle (un père aux capacités physiques et intellectuelles aiguisées par une carrière dans un service spécial national vient récupérer sa fille kidnappée). Sans aucun temps mort, Morel nous entraîne dans un tourbillon d'action et de suspense qui ne nous lâche qu'à la toute fin.

C'est Liam NEESON qui est mis en avant dans cette trilogie et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle, l'acteur n'ayant plus à faire ses preuves. Il est cependant secondé par un casting (américain en grande partie) de choix très agréable à voir évoluer.

Le premier "Taken" commence la saga d'une bien belle façon, un film sans prise de tête, juste de l'action, de l'adrénaline et des bastons à gogo dans la plus pure tradition Besson's touch. Pas mal.
image de Taken
Vu le 01/12/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


28/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 197 fois    

See No Evil 2  

Rien d'exceptionnel dans ce deuxième volet pompé sur Micheal Myers et son "Halloween 2".

Aux commandes les sœurs Soska qui se sont surtout distinguées dans le domaine du court métrage (horrifique je vous l'accorde!) et voyant ce qu'elles ont fait du deuxième volet de "See no evil", on se rend compte qu'elles savent de quoi elles parlent: c'est pratiquement la trame d'"Halloween 2", quand Michael Myers se réveille à l'hôpital. Ceci dit, elles arrivent à nous faire entrer dans l'histoire assez aisément. Mais c'est pas bien de copier.

Pour la seconde fois Kane reprend le rôle de Jacob, le psychopathe indestructible qui aime faire souffrir. Sa stature impressionnante est encore plus mise en valeur pour sa plus grande gloire je dirais. Le reste du casting joue à merveille le jeune qui va se faire dessouder.

Un film sans conséquence à l'image du premier dans la plus pure tradition slasher. A voir mais pas essentiel.
image de See No Evil 2
Vu le 28/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


26/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 225 fois    

Le Regard du diable  

Très sympathique ce petit film d'horreur.

Issu du vidéo clip et du marché du Direct To Video, rien ne laisser présager un tel film de la part de Gregory Dark. La réalisation est classique, il sait comment nous faire sursauter et aussi filmer des scènes bien craspecs qu'apprécieront les amateurs de film d'horreur. L'histoire quant à elle reste classique, campant un nouveau boogeyman dans la plus pure tradition du slasher.

La présence de Kane est assez satisfaisante pour qu'à elle seule, elle justifie un coup d’œil (enfin si je puis dire...). Pour ceux qui ne connaissent pas, Kane vient du milieu du catch (d'ailleurs le film est une production WWF movies) et c'est sa première incartade au cinéma. Sa prestation est exemplaire et Kane entre donc dans le cercle qui ne cesse de s'agrandir des catcheurs qui se mettent au cinéma.

Contre toute attente, "See no evil" est un slasher assez réussi, qui ne brille pas par une originalité hors du commun mais qui vous fera passer un chouette moment de film d'horreur pour ceux qui aiment le genre.

image de Le Regard du diable
Vu le 26/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


25/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 263 fois    

Les Messagers  

Un film qui fout la trouille pour le peu que l'on soit impressionné par des apparitions paranormales.

C'est avec leur trilogie "The Eye" assez bien foutue que les frères Pang se sont imposés au cinéma fantastique international. Cependant, "Les messagers" signera leur retour à l'anonymat occidental du cinéma hongkongais. Pourtant, si il n'est pas d'une originalité à toutes épreuves, il reste quand même très distractif et propose des scènes de flip assez bien vues.

C'est à Kristen Stewart de nous faire frissonner et son jeu va nous être d'une très grande importance, car si on n'échappe pas à une hardiesse en béton armé de la part de l'héroïne (moi, y a longtemps que je me serait barré en courant!!!), elle arrive à crédibiliser son personnage. Maintenant, avec le recul, c'est vrai que ce dernier développe un comportement pour le moins assez particulier, genre "je me fais casser la gueule par l'entité mais ça fait rien j'y retourne!", que ça en devient presque surhumain.

Finalement, ce messager est une distraction horrifique qui est assez flippante si on évite de penser aux incohérences et aux scènes incompréhensibles, empreintes de sensibilité asiatique (le rapport des corbeaux aux fantômes, putain, faut s'accrocher! Est-ce eux les messagers?). Mais ce ne sera pas un film qu'il faut avoir vu absolument.
image de Les Messagers
Vu le 25/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


25/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 259 fois    

Les Messagers 2 : L'épouvantail  

Un DTV qui n'a rien à voir avec son prédécesseur.

Je ne comprendrais jamais qu'un film estampillé "2" soit aussi peu en concordance avec le premier!!! Ou c'est moi qui ne suis pas en phase avec le cinéma danois... En tout cas, Martin Barnewitz nous endort à moitié avec une histoire qui commence à devenir intéressante que dans ses dernières 20 minutes. Rien ne la lie à celle du premier film sauf la ferme qui ressemble vaguement. Même le champ de tournesol est devenu un champ de maïs. Et de faire intervenir un épouvantail mu par de la magie chamanique... Du portenawak en barre.

Il ne faudra en outre pas compter sur la prestation quelque peu décousue de ses acteurs qui souffrent d'un manque évident de direction. Tout repose donc sur le charisme de Norman Reedus... et la magnifique poitrine d'une Darcy Fowers peu frileuse!

Franchement cette suite est à oublié et vite! Restez en à un "Messager" premier du nom, pas folichon, mais tout de même plus distrayant que cette bouse!
Vu le 25/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


25/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 247 fois    

Pretty Woman  

Un vrai bonheur, ce film!

Garry Marshall ne devait pas se douter une seconde, lorsqu'il tournait ce "Pretty woman" qu'il ferait un chef d'oeuvre. Parce que c'est LA comédie sentimentale par excellence. Encore aujourd'hui, bien que le film assume ses rides, il fait encore mouche par un humour d'une subtilité calculée, pas hilarant mais bénéfique. Des images qui font du bien au cerveau, au cœur et au corps.

Et bien entendu, c'est grâce surtout au duo exceptionnel que forment Richard Gere et Julia Roberts. Cette femme, c'est une vraie thérapie contre la morosité. Je l'adore, quelque soit le rôle qu'elle joue, elle resplendit et donne une valeur incommensurable à l'oeuvre. Ils sont secondés par un casting de qualité qui les mettent encore un peu plus en valeur.

Ce film reste et restera l'un de ceux qui sont intemporels, qui sont forcément dans une liste des 20 meilleurs films de tout un chacun et c'est à ça aussi que l'on reconnait les chefs d'oeuvre.
image de Pretty Woman
Vu le 25/11/2017   Tous les avis     tweet  
1 vote  Voter
      


24/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 256 fois    

Invasion  

Film plaisant qui aurait pu (du?) jouer la carte de la paranoïa.

C'est un certain Oliver Hirschbiegel et un certain James McTeigue qui ont réalisé ce film dont le scénario puise dans d'autres films du même genre qui ont déjà été faits, et je dirais en plus angoissants. Car ici point d'effets exceptionnels, pas de réelle mise en péril des protagonistes, juste une histoire de tentative de survie en milieu contaminé. Bien sur, on va bien tenter de donner le change en faisant beaucoup courir l'héroïne mais sans jamais la mettre en péril vraiment.

Nicole Kidman s'acquitte de son rôle de façon classique, avec un jeu sans surprise (ah! la prise en main du réalisateur des "Autres"...) tandis que Daniel Craig essaye de se départir tant bien que mal de son costume de James Bond fraîchement endossé de son dernier film et y arrive plutôt bien.

C'est une production correcte qui se laisse regarder sans frisson, usant des ficelles éculées des anciens films au même thème, sans pour autant en conserver le malaise paranoïaque qui est exacerbé chez certains. C'est dommage, ça l'aurait sans aucun doute placé un cran au-dessus. Film qu'on oubliera vite je pense.
image de Invasion
Vu le 24/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


23/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 263 fois    

Rock o Rico  

Un dessin animé bien fichu mais destinée à un très jeune public.

Don Bluth co-réalise ce dessin animé avec Gary Goldman et Dan Kuenster et à trois ils vont poser un paradoxe étonnant. Comment la mayonnaise peut prendre si on raconte une histoire pour des gosses en leur chantant une musique des années 60? Faire chanter le rock à un coq!

C'est Eddy Mitchell qui se charge de rock-o-riquer ce qui n'est pas désagréable loin de là mais l'histoire est d'une telle puérilité qu'on aura quand même du mal à adhérer totalement.

C'est bizarre comme ce film avait su me séduire la première fois que je l'ai vu et arrive à me blaser aujourd'hui. Non, il manque quelque chose pour les adultes dans cette histoire d'une banalité ordinaire.
Vu le 23/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


22/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 326 fois    

Rude Boy  

En ce qui me concerne, c'est culte et j'ai pris un pied d'enfer.

Réalisé par Jack Hazan et David Mingay, le pari est assez ambitieux: faire découvrir la montée en puissance du groupe punk The Clash et celle de Margareth Thatcher, dans une Angleterre où le slogan punk "No future" commence à prendre vraiment du sens pour toute la population. C'est tourné comme un documentaire et ça raconte une vraie histoire, celle de Ray, jeune londonien de 20 ans désœuvré dans un Londres où règnent le racisme et la provocation politique.

Mais si le message latent des réalisateurs passe par Ray Gange qui joue Ray, c'est bien entendu le message des chansons des Clash qui se reflètent comme dans un miroir dans ses propos et ils ne se gênent pas pour nous les filmer sous toutes les coutures: en répètes, en concert, en studio, en privé... Bref presque un documentaire sur une période phare de la carrière du groupe qui les conduira à leur meilleur album à ce jour "London Calling", dont on entend quelques extraits d'ailleurs.

Que du bonheur donc que ce film qui nous interpelle sur une époque politique britannique et la fameuse ère Thatcher et, par un savant parallèle, sur la difficulté d'être le groupe punk The Clash en 1980. Un plaisir visuel et une jouissance auditive hors du commun.
image de Rude Boy
Vu le 22/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


22/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 268 fois    

Sid & Nancy  

Un film très malsain, une ambiance contrebalancée par un esthétisme de haut niveau.

Alex Cox signe ici son deuxième long métrage et sans aucun doute son film le plus connu. L'oeuvre est assez ambitieuse mais Cox met tous les atouts de son coté. Dans le mimétisme des acteurs, dans la narration et dans la scénarisation qu'il co-signe avec Abbe Wool, une actrice de son premier film. Le résultat est assez bluffant, empreignant son spectateur dans une atmosphère particulièrement malsaine aux images parfois très dures mais à l'esthétisme soigné (le baiser dans la ruelle est magnifique).

On se laissera également bluffer par un Gary Oldman complètement habité par l'esprit de Sid Vicious, aidé il est vrai par une Chloé Webb flippante d'autodestruction. Et à eux deux, ils font le film, ils le portent de bout en bout.

Attention! car ce film est très impressionnant et peu mettre mal à l'aise. Ceci dit, c'est bien l'esprit punk et la déchéance de deux être humains qui nous est servi ici. On ne peut en sortir indemne.
image de Sid & Nancy
Vu le 22/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


21/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 1331 fois    

Vol 732 - Terreur en plein ciel  

Téléfilm en quatre partie assez distractif malgré un manque d'originalité et quelques incohérences.

Armand Mastroianni est un des téléastes les plus productifs et les plus talentueux de ce 20 dernières années. C'est en tout cas un des réalisateurs de téléfilms qui m'a rarement déçu. C'est encore ici un bon moment de télévision qu'il nous propose, bourré de suspense, malgré la présence d'un séparatiste dont on ignore pourquoi les pirates de l'air ont besoin comme excuse. Mais ne chipotons pas!

Au générique, on retrouve non seulement la crème du téléfilm, j'ai nommé Dean Cain, Anthony Michael Hall ou encore Sunny Mabrey mais aussi des acteurs confirmé tels Ernie Hudson, William Forsythe ou ce vieux briscard de Richard Roundtree. Ce qui est un plus d'ailleurs, chacun s'évertuant à rendre le spectacle le plus crédible possible.

Ne nous mentons pas, "Vol 732 - Terreur en plein ciel" n'est pas, et loin s'en faut, un chef d'oeuvre mais juste une distraction télévisuelle de bonne facture, même si le réalisateur met beaucoup de temps pour installer son décors.
image de Vol 732 - Terreur en plein ciel
Vu le 21/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


21/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 285 fois    

Le Bounty  

C'est encore une fois une des valeurs sures et désormais un classique du cinéma américain.

À la réalisation, Roger Donaldson qui signe ici son premier grand succès. Il faut dire qu'il y met le paquet. Le projet est ambitieux et demande des moyens en conséquence. Il s'agit d'adapter et ce pour la 3ème fois au cinéma le roman de Richard Hough,"Captain Bligh and Mr. Christian". Le pari sera de faire oublier les deux premières versions.

Passer derrière Charles Laughton et Clark Gable en 1935 et Marlon Brando et Trevor Howard en 1962 demandait un casting à la hauteur. Et Roger Donaldson de choisir deux monstres sacrés du cinéma en la personne de Mel GIBSON et d'Anthony Hopkins. Le choix est judicieux le duo fonctionne à merveille, secondé il est vrai par une pléiade de seconds rôles de qualité dont un certain Liam Neeson.

Qu'on l'a déjà vu ou pas, ce "Bounty" est un réel moment de plaisir, qui ne vaut que par la prestation de ses acteurs et une réalisation soignée. A découvrir ou à se repasser de temps à autre.
image de Le Bounty
Vu le 21/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


18/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 1238 fois    

Le Journal d'Anne Frank  

Le chef d'oeuvre de la littérature relatant la persécution des juifs durant la seconde guerre mondiale en images...

C'est avec beaucoup de compassion que Jon Jones tente de retranscrire les écrits retrouvés après la guerre d'Anne Frank, jeune juive de 13 ans, obligée de se terrer avec ses parents, sa sœur et d'autres juifs dans ce qu'ils appelèrent l'annexe, un grenier caché au dessus de locaux commerciaux. Nous avons tous lu ce bouquin à l'école et en gardons tous un gout amer, celui de leur arrestation à peu de chose près avant la fin de la guerre. Et Jones de réaliser au plus juste ce téléfilm, dans des décors recréés à l'identique d'après des documents officiels.

Mais c'est sans aucun doute une distribution très attachante qui vaut également la réussite du projet et tout particulièrement une Ellie Kendrick dans le rôle titre, très convaincante.

Un téléfilm de très bonne facture qui vaut un coup d’œil, assurément.
image de Le Journal d'Anne Frank
Vu le 18/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


17/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 613 fois    

C'est donc ton frère  

Une de ces vieilles comédies rigolotes qui nous ramènent à un passé aujourd'hui révolu.

Le réalisateur qui révèle Shirley Temple avec "La petite Shirley" en 1934 ajoute Laurel et Hardy à son palmarès avec ce film, une histoire de gémellité improbable aujourd'hui mais que l'on suit un sourire aux lèvres, attendant le gag ultime qui ne viendra malheureusement pas, même si il y a quelques bonnes idées. Le scénario ne vaut que par un quiproquo géant du à la présence des jumeaux justement, très drôle cependant.

Et les quatre rôles sont tenus précisément par Stan Laurel et Oliver Hardy, les deux stars incontestés du métrage, assez court (à peine une heure dix) qui font le show bien sur, qui en font même un peu plus d'ailleurs, la tendance à l'exagération étant encore de mise. Les deux acteurs nous servent une bonne dose de cinéma burlesque.

Un cinéma, pour ma part, obsolète. Si il a des amateurs de vieux films, il doit surement y avoir une raison. Moi, le noir et blanc m'ennuie et ce film, si ce n'était la présence des deux icônes du cinéma burlesque que sont Laurel et Hardy, n'aurait même pas eu un seul regard de ma part. Donc, d'accord, ça m'a amusé mais bon... Ça reste du cinéma des années 30!
image de C'est donc ton frère
Vu le 17/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


17/11/2017 : Avis ajouté -  Lu 305 fois    

Céline : Le film  

Un téléfilm qui me met un peu en colère, en fan de Céline Dion que je suis.

La réalisation est confiée à un spécialiste en productions télévisuelles, Jeff Woolnough, et celui-ci s'acquitte de sa tâche de son mieux ce qui est déjà pas mal. Là où ça pêche, c'est au niveau d'un scénario qui raconte n'importe quoi, donnant la victoire à l'Eurovision à Céline Dion avec une chanson en anglais et relate sa carrière d'un bout à l'autre en prétendant que c'est grâce à l'anglais qu'elle a réussi!!! Eh bien non, messieurs les anglophones, Céline Dion n'a commencé à chanter en anglais qu'en 1990, ne vous déplaise. Et d'occulter Jean-Jacques Goldman, pour ne faire un triomphe qu'à la chanson de "Titanic"... Lamentable

et que dire des acteurs, une godiche totalement inconnue qui ne ressemble ni de près, ni même de loin à la diva, et qui ne se donne même pas la peine d'étudier le personnage qu'elle incarne afin d'en puiser les subtiles manies et tics de la star. Et je ne parle pas de René Angelil interprété sans aucune profondeur. Jusqu'au doublage qui ne prends même pas la peine de donner cet accent qui fait tout le charme de la chanteuse.

Non, franchement, un minimum de cohésion et de véracité aurait peut-être pu sauver cet insipide biopic (ou pseudo biopic) qui ment sur toute la période francophone de Céline Dion et qui ne parle même pas de ses rencontres les plus importantes (avec Luc Plamandon et avec Jean-Jacques Goldman). Une nullité fait pour plaire aux anglophones mais truffée d'inexactitudes. Pathétique!
image de Céline : Le film
Vu le 17/11/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      







Legals© 2000-2017 Links   Google+

Jurassic World Jurassic World
Jurassic World
télécharger Sex tape en streaming
Sex tape
télécharger Frozen en streaming
Frozen
Star Wars : The Force Awakens Star Wars : The Force Awakens
Star Wars : The Force Awakens
Justice League Justice League
Justice League
Guardians of the Galaxy Vol. 2 Guardians of the Galaxy Vol. 2
Guardians of the Galaxy Vol. 2
Transformers: The Last Knight Transformers: The Last Knight
Transformers: The Last Knight
The Hitman's Bodyguard The Hitman's Bodyguard
The Hitman's Bodyguard
Kingsman : The Golden Circle Kingsman : The Golden Circle
Kingsman : The Golden Circle