Movie in theatres and TV, on notreCinema
6

L'encyclopédie du cinéma

My cinema
2
Movies release datesNews on movies and starsMovie trailersClassical moviesBio and Filmo of starsHomecinema : blu-ray and DVDWallpapersSeries and TvCoversYour space
1
Download and streamingContests and games
My account / Connect 
Rechercher une série ou un téléfilm : Tous

Les nouveautés de la rentrée


Téléfilms

Jacqueline Sauvage : C était Lui ou Moi (2018) (Le 01 OCTOBRE TF1)
Le retour d'un rôle fort pour Muriel ROBIN après Marie Besnard, l empoisonneuse... (2006), celui de Jacqueline Sauvage. C'est l'histoire vraie de cette femme qui, en 2012, a tué son mari violent. Elle a été condamnée à 10 ans de prison. En 2016, elle obtient la grâce présidentielle suite au soutien de l'opinion public. Olivier MARCHAL, Armelle DEUTSCH et Alix POISSON complètent le casting de ce film d'Yves RÉNIER.

Et encore ...
- Insoupçonnable (2017) (Dès le 13/09 TF1): remake de la série britannique The Fall. Quand Chloé Fisher est appelée à Lyon pour traquer un tueur en série, elle devient vite obnubilée par l'affaire. Le jeu du chat et de la souris commence alors.
- Illettré (2018) (Le 18/09 FRANCE3): Léo, un trentenaire cache son illettrisme. Victime d'un accident dans son usine, il se voit immobilisé. Sa voisine, Nora, le soigne et après avoir découvert son handicap, fait tout pour l'aider à le combler.


Séries

Killing Eve (2018) (Dès le 13/09 sur CANAL+)
Après son départ de Grey s Anatomy (2005), Killing Eve signe le retour de Sandra OH à la télévision. Elle y interprète Eve, une analyste des services secrets britanniques lancée à la poursuite de Villanelle, une tueuse en série terrifiante jouée par Jodie COMER. Les deux femmes se traquent et cela va tourner à l'obsession, voire à la fascination pour chacune d'entre elles. Sandra Oh a été séduite par la psychologie et le côté obscur de la série qui selon elle ne tombe pas dans les clichés.

Et encore ...
- Les Impatientes (2018) (OCTOBRE FRANCE3) : série carcérale française, ses héroïnes que tout oppose partagent leur cellule et leurs angoisses.
- Hippocrate (FIN NOVEMBRE CANAL+): après le film, la série. A cause de mesures sanitaires, aucun médecin expérimenté ne peut aller travaillé à l'hôpital. Trois internes et un légiste vont devoir tout gérer. Le plus de la série, un cating quatre étoiles : Louise BOURGOIN, Karim LEKLOU ou encore Géraldine Nakache.



Mini-séries

Ad Vitam (AUTOMNE ARTE)
Arte propose de nouveau une série française d'anticipation après Transferts (2017), de six épisodes. Cette fois-ci, on se retrouve dans un monde où la mort n'existe plus. Pourtant sont retrouvés les corps sans vie de sept mineurs. Darius (Yvan ATTAL), 119 ans, est chargé de l'enquête, avec Christa (Garance MARILLIER), une jeune femme au fort caractère.

Et encore ...
- La vérité sur l'affaire Harry Quebert (NOVEMBRE TF1): Adaptation d'un roman policier éponyme de Joël Dicker. En 1975, Nola disparaît, mais l'affaire est classée sans suite. En 2008, l'écrivain Marcus Goldman, en panne d'inspiration, rejoint son ami Harry Quebert, qui se fait arrêter quand le squelette de Nola est retrouvé sur sa propriété.
- Papa ou maman (OCTOBRE M6): Adaptation du film du même nom. Florent PEYRE et Émilie CAEN se disputent la garde exclusive de leurs enfants. Comédie de six épisodes coécrits parles cénaristes du Prénom.


Les nouveautés de la rentrée
 Lu 8460 fois - Date 16/09/2018 
News de : jal7
     tweet  

Fiches mises à jour
  Forum TV 
Ces jours ci à la TV Voir +  Ajouter
TV  Les Misérables
Les Misérables

20h55 - Cherie 25
13/11

TV  La Colère du volcan
La Colère du volcan

20h55 - Hd1
13/11

TV  Lagardère
Lagardère

21h00 - C8
13/11

TV  L'Homme bicentenaire
L'Homme bicentenaire

22h25 - Rtl9
13/11

Le Bureau des légendes  
Une immersion totalement réussie dans le monde du renseignement, tout sonne vrai et ces 4 saisons en font la meilleure série française du moment
Attention tres addictive ...un régal !
image de Le Bureau des légendes
 Lu 280 fois       


Piégés  
Le début de ce téléfilm est particulièrement accrocheur, notamment les premières scènes, le spectateur est d'emblée mis dans le vif du sujet et c'est appréciable. Le rythme de la fiction n'est ni trop lent, ni trop rapide laissant place au déroulement de l'histoire. La réalisation et le scénario sont bons, permettant de s'attarder sur la psychologie des personnages et au contexte particulier dans lequel ils se trouvent et évoluent. C'est en cela que le téléfilm nous offre une réflexion sur la morale de diverses façons permettant la projection du spectateur qui peut s'interroger sur ses propres réactions et actes, en conséquence sur sa propre morale.

Au niveau casting, comme d'habitude Odile Vuillemin excelle dans les rôles dramatiques, elle est toutefois bien accompagnée par Thierry Neuvic, à ne pas oublier aussi les seconds rôles plutôt bons.

Dans les points négatifs, on regrette l'utilisation de raccourcis dans le scénario pouvant parfois impacter la crédibilité de certaines scènes par exemple la découverte du pourquoi et du comment par le personnage principal à travers un article. La finalité de l'histoire me laisse un peu sur la faim en laissant une impression de "tout ça pour ça".

Pour résumé, le téléfilm nous offre un regard pertinent sur la morale (de chacun) et on retiendra que tous, ont choisi l'argent et n'ont pas su saisir la deuxième chance qu'il leur était offert, à voir, question de moralité, de peur, d'envie ou d'être dos au mur ... ?
image de Piégés
 Lu 382 fois       


Jacqueline Sauvage : C'était Lui ou Moi  
Comment ne pas être touché par ce film, cette histoire bien réelle interprétée avec beaucoup de sensibilité par Muriel ROBIN ? Pour moi, c'est impossible ! Pourquoi ? Parce que à part les sévices sexuels, enfant j'ai vécu dans une terreur permanente car l'homme dont je porte le nom a fait subir les mêmes faits qui sont énumérés dans ce film. A chaque image de violence psychologique ou physique vis à vis de cette femme, je revoyais avec effroi et une boule au ventre ce que ma pauvre mère a vécu toute sa vie. Heureusement pour elle, il a rencontré une autre femme et a divorcé. Ce fut un soulagement immense pour moi. Mais pour ma maman le mal était fait et de manière incompréhensible, elle en souffrit, s'est sentie abandonnée après tout ce qu'elle avait accepté de sa part. Ce sont des souvenirs qui ne s'effaceront jamais ! Et malgré cela, sa propre famille prit encore sa défense, rendant responsable ma mère de cette attitude. Aujourd'hui, maman est décédée et j'ai coupé les ponts avec cette famille. Quand à moi, pendant très longtemps, je me suis senti coupable de ne pas être intervenu. Je porte cela comme une plaie ouverte qui ne se refermera jamais.
image de Jacqueline Sauvage : C'était Lui ou Moi
 Lu 566 fois       


Mafiosa  
Sandra Paoli, une jeune femme au caractère déjà bien trempé, va hériter de tout un tas de businesses pas franchement des plus paisibles ni des plus légaux dans son île natale corse. A charge de les faire fructifier et d’éviter les balles, booby traps et lames assassines que ne manqueront pas de placer sur son chemin pas mal d’ingrats et d’aigris, notamment son bogoss de frère. Elle va alors vivre à cent à l’heure, gagner beaucoup d’argent, ainsi que beaucoup de paranoïa qui va finir par faire retourner contre elle ceux qui furent pourtant ses plus fidèles soutiens, l’amener à détruire ceux qu’elle aime et s’autodétruire. Paranoïa qui va aussi finir par gagner ceux qui furent ses plus proches lieutenants, ce qui va causer bien des réactions en chaîne incontrôlables. Et du Capitole à la Roche Tarpéienne…

Beaucoup penseront naturellement aux Sopranos et il est vrai que les similitudes existent, notamment celle entre le Dakota et le Badabing. Mais nous ne sommes pas ici dans la comédie familiale qui aurait pris trop d’ecsta mais dans une tragédie qui fait de plus en plus penser aux Atrides. Les personnages des Sopranos se la jouaient faux-calmes et débonnaires psychotiques alors que ceux de cette série jouent dans un registre dès le départ bien plus sombre. Hugues Pagan n’est pas précisément un mauvais en matière d’histoire policière bien noire et il est ici à sa bonne mesure.

Une série intéressante et parfois difficile, qui évolue pas mal dans son ton au fil des 5 saisons pour finir en apothéose dantesque de meurtre et de vengeance, avec des personnages à la fois nombreux et bien travaillés, qui gagnent en dimension, en épaisseur, en qualité. Un grand bravo à la belle, sévère et dure Hélène Fillière pour son interprétation sans faille d’un personnage vraiment complexe et difficile, à la fois fragile et implacable, qui suscite autant d’admiration que d’antipathie. Elle accomplit une impressionnante métamorphose, physique comme psychologique, tout au long de la série. Bravo aussi aux autres acteurs qui, dans les petits comme les grands rôles s’en sortent tous très bien, notamment Phareelle Onoyan qui n’a pas non plus la partie facile et arrive à être plus que crédible dans un personnage pourtant aussi extrême, décalé et déchiré que l’héroïne, qui tente d’échapper à la malédiction familiale et qui finit par s’en faire plus ou moins l’instrument. Et qui finit par ressembler comme deux gouttes de cognac arménien à celle qu’elle avait fini par haïr. Eric Fraticelli et Frédéric Graziani (hélas décédé avant la saison 5. le rôle fut repris par Philippe Corticchiato avec pas mal de mérite pour l’ultime saison) forment un duo de spadassins aussi central, intéressant et désespéré que les actes et devenirs de leur patronne. On retrouve avec joie de vieux sangliers comme Venantino Venantini (des Tontons Flingueurs), Carlo Brandt et Philippe Nahon et un crocodile du Nil comme Joeystarr (Quoi qu’on pense de son style musical, force est de reconnaître que dans ses rôles d’acteurs, il a toujours été bon.). La réalisation est soignée, que ce soit celle de Louis Choquette (très bien faite, même si un peu caméra sur l’épaule), d’Eric Rochan ou celle de Pierre Leccia (J’ai personnellement une préférence pour ce dernier), les scénari bien faits, s’enchaînant pas trop mal mais souffrant sans doute parfois de trop de tiroirs et de trop de complexités. L’esthétique est superbe, la musique d’accompagnement toujours parfaite, qu’elle soit traditionnelle ou plus moderne au fur et à mesure des saisons. Attention cependant aux partis pris très naturalistes, autant dans les scènes de mort que celles de sexe (lesquelles sont comme certains moteurs, à savoir polycarburants).

Cette série n’est pas sans défaut, longueur, contradictions, choix parfois discutables, mais dans l’ensemble on passe devant le bon moment qu’on en attendait. A ne pas mettre sous tous les yeux, cependant.
image de Mafiosa
 Lu 667 fois       


Cyrano de Bergerac  
la meilleure adaptation du roman d'E.ROSTAND, avec D SORANO, les répliques sont fameuses et j'ai plaisir à le revoir encore, celui avec G.DEPARDIEU, est aussi magnifique, à voir ou découvrir absolument
image de Cyrano de Bergerac
 Lu 760 fois       


Les Cahiers Bleus  
Pitch:
Odile Langlois est nommée institutrice dans une petite ville de province. Adorée de ses élèves, elle ne tarde pas à diviser les autres enseignants et à susciter d'étranges rumeurs chez les parents d'élèves. On lui reproche ses méthodes anticonformistes et un passé que chacun s'accorde à trouver mystérieux...

Une jolie distribution (des rôles) pour
ce film de télévision très bien adapté du roman,
les acteurs sont très réalistes dans leurs
rôles d'instituteurs ou de parents sans compter
les enfants qui jouent leurs propres rôles.

Un film à rôles, quoi !

image de Les Cahiers Bleus
 Lu 1484 fois       


Maigret - Rowan Atkinson  
Le nouveau Maigret vient d’arriver en France le dimanche soir sur France 3. Rotwan Atkinson est l' interprète britannique du Maigret télévisé (pas du cinéma). Bien que Atkinson ne ressemble pas du tout au Maigret des livres de George Simenon, les intrigues sont bien réalisées, et les décors également, on se croirait en France. Malheureusement cette série, malgré une super interprétation d'Atkinson dans la peau du fin limier, c’est arrêté au bout de quatre épisodes, car elle n’a pas marché en Grande-Bretagne, et c’est bien dommage car la série policière est assez bien réussie, surtout les décors et la reconstitution du Paris des années trente.
image de Maigret - Rowan Atkinson
 Lu 1576 fois       


Histoire de la Marine  
Après L’aviation , Daniel Costelle nous fait voyager cette fois sur les mers .


Il s’applique à raconter toujours avec LA MEME PASSION : < l’HISTOIRE : d’un simple tronc d’arbre utilisé sans doute à l’origine par les Hommes pour , au fil des siècles , IMAGINER L’ EMBARQUATION , LA RAME , LA VOILE et puis AVEC LA REVOLUTION INDUSTRIELLE , TOUT S’ ACCELERE >


L’ensemble de ces 7 émissions est à nouveau < UN SUCCES TOTAL > , surtout que , sur le thème DE LA MARINE , je ne connais pas d’ équivalent .


L Histoire de l aviation (1978)UNE FOIS ENCORE , < DANIEL COSTELLE > , plus que les images , NOUS EMPORTE GRACE A SA VOIX DANS L’ HISTOIRE , DES
BATEAUX et DES GRANDES DECOUVERTES DE LA MER .


UNE REUSSITE SUR UN NOUVEAU SUJET COMPLETEMENT DIFFERENT

< LARGEMENT A LA HAUTEUR DU MAITRE >

image de Histoire de la Marine
 Lu 1632 fois       


Coincoin et les Z'inhumains  
Coincoin et les Z'inhumains est une mini-série française en quatre épisodes réalisée par Bruno Dumont et diffusée sur Arte en septembre 2018.
C'est la suite des aventures de P tit Quinquin (2013).



Ce film film N'EST PAS "merdique" !
La Vache est morte avant (?!)
Mais,
Méfiez-vous des chutes,
Ce film est vraiment "bouseux" !



On adore revoir ces jeunes 4 ans après (dont la mutation de Quin X2 en Coin X2) , et ces (ses) gendarmes toujours d'active !


image de Coincoin et les Z'inhumains
 Lu 1622 fois       







Legals© 2000-2018 Links   Google+

télécharger Jurassic World en streaming
Jurassic World
télécharger Frozen en streaming
Frozen
télécharger Justice League en streaming
Justice League
télécharger Molly's Game en streaming
Molly's Game
Transformers: The Last Knight Transformers: The Last Knight
Transformers: The Last Knight
Ant-Man and the Wasp Ant-Man and the Wasp
Ant-Man and the Wasp
The Meg The Meg
The Meg